7 Étapes Simples pour se Libérer de la Culpabilité Toxique

. Vidéo pour reconnaître et contrer les personnes culpabilisantes (marre-des-manipulateurs.com).

Comment se Débarrasser Définitivement d’un Sentiment de Culpabilité qui Vous Ronge ?


Vous avez ces symptômes de culpabilité toxique ?

Et vous avez décidé de vous libérer de la culpabilité ?

Alors vous êtes au bon endroit !

.

Je vais vous donner un plan en 7 étapes pour se libérer de la culpabilité toxique.

.

Comment se Débarrasser Définitivement d'un Sentiment de Culpabilité qui Vous Ronge?

Se Libérer de la Culpabilité Toxique

« La culpabilité ne sert à rien, ce qu’il faut, c’est être responsable ».

Anonym

.

Étape n°1 : La prise de conscience 


La première étape pour vaincre la culpabilité toxique est de prendre conscience de son existence c’est à dire la reconnaître et l’accepter (ne surtout pas la refouler !)

  •  Vous prenez soin d’identifier l’origine de votre  culpabilité toxique:

-> Vous trouvez pourquoi vous culpabilisez (votre enfance).

-> Vous identifiez qui sont les culpabilisateurs dans votre entourage.

  •  Vous êtes conscient qu’il y a des émotions dynamisantes qui augmentent votre pouvoir et des émotions paralysantes (comme la culpabilité) qui diminuent votre pouvoir.
  •  Vous devez croire que vous pouvez changer instantanément sinon vous ne seriez pas en train de lire cet article
  •  Vous savez que pour changer, il ne suffit pas de savoir, il faut agir !

.

Étape n°2 : Le seuil émotionnel


Pour se libérer de la culpabilité, vous devez franchir un seuil émotionnel qui fera que pour vous, culpabiliser est une souffrance et une douleur inacceptable.

Vous devez en arriver au stade limite de vous dire ceci : « j’en ai assez de culpabiliser ! » « je ne veux plus jamais culpabiliser, cela doit cesser tout de suite ! » ou « la coupe est pleine ! »

Ainsi, c’est décidé, vous ne voulez plus culpabiliser mais adopter un comportement plus positif.

Demandez-vous dès maintenant : « qu’est-ce que je peux faire d’autre que me culpabiliser ? » (nous y reviendrons à l’étape 5)

.

Étape n°3 : La motivation


Vous en avez plus qu’assez de souffrir et vous voulez vous libérer de la culpabilité. Mais êtes-vous suffisamment motivé pour y parvenir ? Si non, vous devez impérativement vous trouver une motivation forte.

Je vous conseille d’associer une profonde douleur insupportable au fait de continuer à culpabiliser (ça détruit votre vie) et une sensation immédiate de grande joie au fait de ne plus culpabiliser.

Ceci est important alors je le répète : vous devez associer des images et des sensations positives au fait de ne plus culpabiliser.

Posez-vous des questions motivantes du genre : « Si je ne culpabilise plus, qu’éprouverai-je envers moi-même ? » « Serais-je beaucoup plus heureux ? »

A l’opposé, voyez ce que la culpabilité finira par vous coûter et refusez d’en payer le prix.

.

Étape n°4 : Le brouillage


Pour vous libérer de la culpabilité, vous allez devoir vous défaire de la programmation mentale qui est à l’origine de votre sentiment de culpabilité.

Comment faire ?

Vous savez déjà comment faire des œufs brouillés n’est-ce-pas ?

Dans une casserole, vous cassez les œufs, vous ajoutez le lait, le beurre, le sel et le poivre. Pendant la cuisson à feu très doux vous ne cessez de fouetter les œufs jusqu’à ce qu’ils prennent la consistance d’une crème…

Pour détruire la culpabilité, c’est la même façon d’agir : à chaque fois que vous culpabiliserez, vous casserez la culpabilité puis brouillerez vos sentiments de culpabilité jusqu’à ce qu’ils disparaissent complètement et pour obtenir quelque chose de plus crémeux…

Ici vous n’aurez pas besoin d’un fouet mais simplement de faire ce petit exercice :

1- dans un premier temps, rappelez-vous en détails la situation qui vous culpabilise : regardez-là attentivement comme si vous regardiez un film à la télé,

2- dans un second temps, reprenez la situation culpabilisante, passez le film à l’envers rapidement et modifiez-le pour en faire une sorte de bande dessinée en y ajoutant de l’humour et de l’exagération. Modifiez-en l’image et le son pour la rendre agréable.

Si vous faites cet exercice une dizaine de fois (je vous le disais : il faut agir !), vous parviendrez à modifier complètement vos sentiments sur une situation et plus jamais vous ne retrouverez de sentiments négatifs de culpabilité.

Alors Bravo ! Vous aurez brisé le sentiment de culpabilité.

Mais ce n’est pas tout…

.

Étape n° 5 : Le nouveau sentiment dynamisant


Vous souvenez-vous de la conclusion du philosophe ARISTOTE ?

«  La nature a horreur du vide »

Une fois que vous cesserez de culpabiliser, vous aurez crée le vide et vous devrez trouver un nouveau sentiment agréable de remplacement. Par quoi pouvez-vous remplacer la culpabilité ? Que ferez-vous au lieu de culpabiliser ?

Apprenez à éprouver de nouvelles émotions et des sentiments agréables qui remplaceront les anciens (sortes de sentiments de rechange). Vous avez le choix !

.

Étape n°6 : Le conditionnement


Répétez le nouveau comportement dynamisant régulièrement en y ajoutant une grande intensité émotive et positive jusqu’à ce qu’il devienne une habitude ou un automatisme.

Et récompensez-vous à chacune de vos réussites (renforcement positif)

Rappelez-vous le conditionnement opérant de SKINNER.

.

Étape n°7 : Mettez-vous à l’épreuve


Songez enfin à la situation qui vous culpabilisait et constatez qu’elle ne vous culpabilise plus.

Sinon, recommencez et persévérez…

Mise en garde : une simple lecture de cet article ne sera pas suffisante pour se libérer de la culpabilité : il faut agir !

 

Voici autres « techniques » pour vaincre la culpabilité toxique :


.

Découvrez maintenant ces 4 conseils pour contrer les personnes culpabilisantes :

4 Vidéos Gratuites pour obtenir une Confiance en Soi Inébranlable (marre-des-manipulateurs.com)

  • Prenez la décision ferme de ne plus laisser qui que ce soit vous culpabiliser,

  • N’acceptez pas que l’on vous accuse (même si vous avez commis une erreur),

  • Affirmez-vous et répondez systématiquement aux personnes toxiques et manipulatrices,

  • En toutes circonstances, montrez-vous sûr de vous…

Le Guide Pour Maîtriser les Personnes Toxiques

.

Copyright ©2016 All Rights Reserved - Tous Droits Réservés

.


4 Comments

  1. Marie

    Mon histoire est très longue mais je vais essayer de faire court… j’ai énormément souffert depuis toute petite avec des parents qui se déchiraient ma maman se faisait passer à chaque fois pour la victime de mon père et sa à marcher car je le détestais de faire souffrir encore et encore ma maman…a mes 18 ans il s’est suicidée et à enlever la vie à ma plus grande sœur j’ai souffert énormément et je l’ai détesté encore plus d’avoir fait ça…j’ai essayé tant bien que mal de m’en sortir et me libérer de cette douleur mais ce n’était pas gagné…quelques années après je me suis marié et j’ai eu 2 beaux enfants mais je n’ai pas pu me libérer de ma souffrance passer car je prenais conscience d’année en année que ma maman nous manipulait et ça depuis toujours elle faisait en sorte qu’on se sente mal à chaque fois qu’elle créait un problème pour que c’est nous ses enfants qui nous sentions responsable et mal comme si elle allait faire une bêtise irréparable… toute ma vie ça a été ainsi aujourd’hui j’ai 38 ans elle 68 et après avoir fait des crises d’angoisse à répétition, vécu dans l’anxiété j’ai été suivie par un psychologue j’ai commencé à aller mieux et elle a continuer encore à me faire du mal j’en ai eu marre et jen ai eu marre et j’ai fini par lui dire ce que j’avais sur le cœur et que maintenant il faut qu’elle arrête de nous manipuler et nous faire sentir mal je lui ai dit d’arrêter de me chercher et de me laisser vivre ma vie je n’ai plus eu de nouvelles pendant 1 moi puis j’ai reçu un courrier comme à ses habitudes disant qu’elle est mal et qu’elle regrette le mal qu’elle nous a fait sauf que c’est ce qu’elle dit à chaque fois du coup je sais plus quoi faire c’est elle qui nous a fait du mal et pourtant je culpabilise de ne pas pouvoir lui pardonner ….

  2. Renachka

    Bjr, je me rends malade car je me sens coupable de ne pas avoir été sympa avec ma mère dans les derniers moments de sa vie pourtant je l’ai soigné jusqu’au bout j’étais épuisée et ne dormais plus la nuit , elle me tenait éveillée, elle n’a jamais acceptée d’aller dans une maison de repos et encore moins de retraite, à mon avis elle a exigé un peu trop de moi mais c’est de ma faute car je l’ai tjrs aidé mais moi-même j’ai vieilli et je ne pouvais plus faire autant, je lui ai donné ma vie car quand elle est décédée j’avais déjà 69 ans et cela ne fait pas encore une année qu’elle est partie…Que faire de ma vie qui reste, sans elle c’est une partie de moi qui est partie, mon histoire en somme , j’aurais dû lui dire plus souvent que je l’aimais, je souffre chaque jour..J ‘ai besoin d’aide..mERCI.

    • Je vis la même chose que toi et en plus je me sens responsable de sa mort
      Pour l’instant je n’ai rien trouvé qui m’aide vraiment. Si tu as trouve une aide merci de me la communiquer car ce que je vis est vraiment insupportable
      Merci

  3. fugier annie

    Bon Ok, bien lu. Moi je culpabilise car je soigne des petits oiseaux et souvent, je ne peux les sauver comme je voudrais car c’est très difficile. Je culpabilise dès que je n’y arrive pas « comme je pense que j’aurais pu » ! ouille ! J’en tire des leçons mais à chaque mort difficile, crac. Pourtant, je suis de plus en plus douée !
    Quelqu’un pourrait t’il me donner une 8ème étape ? Lol !

Laissez ici Votre Commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Pin It on Pinterest

Share This