Comment Démasquer un Pervers Narcissique (partie 1/2)

. Vidéo pour reconnaître et contrer les personnes culpabilisantes (marre-des-manipulateurs.com).

Est-ce Possible de Démasquer un Pervers Narcissique ?


Si vous avez lu mon article Comment Reconnaître un Manipulateur, alors vous connaissez les 9 moyens de reconnaître un manipulateur.

.

Mais le pervers narcissique est un cas très particulier, il est le plus dangereux de tous les manipulateurs. Vous aurez donc besoin de plus de moyens pour démasquer un pervers narcissique.

.

Comment Démasquer un Pervers Narcissique (partie 1/2)

Démasquer un Pervers Narcissique

Dans cet nouvel article, je vous livre les caractéristiques particulières du manipulateur pervers narcissique.

Pour vous faciliter la lecture, j’ai coupé mon article en deux parties avec une illustration en vidéo à la fin de la deuxième partie.

Tout d’abord, est-il possible de démasquer un pervers narcissique ?

Oui ! un pervers narcissique peut être démasqué.

Mais,

Car il y a un mais…

.

Il y a trois problèmes quand on veut démasquer un pervers narcissique


1. Le pervers narcissique cache son jeu et avance masqué. C’est pourquoi il est toujours difficile de le reconnaître.

Difficile ne veut pas dire impossible !

2. La victime met généralement du temps pour comprendre et réaliser le piège dans lequel elle est tombée.

Or le temps qui passe joue toujours en faveur du manipulateur.

3. Et il est souvent trop tard lorsque la victime se rend compte de cette emprise. Les dégâts sont déjà là et les séquelles peuvent être durables.

Mais réjouissez-vous, car à la fin de votre lecture, vous devriez être capable de démasquer très tôt un pervers narcissique

Et vous en sortir sans (trop de) dommages.

Sachez que nous rencontrons tous, un jour où l’autre de notre vie, un pervers narcissique…

Je vous suggère de commencer par faire ce Test :

Quiz-test pour démasquer n'importe quel manipulateur pervers narcissique.

Pourquoi vous ne devez JAMAIS sous-estimer un pervers narcissique ?


Le pouvoir de manipulation et de destruction d’un pervers narcissique est redoutable. Pour vous donner une idée, sachez que la plupart des spécialistes du droit comme les juges et les avocats et même certains psychologues se font berner par les pervers narcissiques !

Maintenant que vous êtes prévenu, voyons…

.

Comment démasquer n’importe quel pervers narcissique


Si je vous dis que le pervers narcissique est un individu qui ne s’aime pas, qui n’a pas d’estime de lui, vous pourriez être surpris mais en aucun cas cela ne vous aidera à le démasquer.

Par contre, vous parviendrez mieux à démasquer un pervers narcissique si je vous dis qu’il peut porter absolument tous les masques qui ont été décrits pour le manipulateur relationnel.

.

Voici les six masques différents que peut porter un pervers narcissique


Il sait se montrer sympathique, plaisant, agréable, gentil, attentionné, disponible…

Il apparaît souvent comme séduisant, charmeur, flatteur, romantique, attrayant, fascinant…

On dit de lui qu’il est altruiste, sociable…

Il donne l’image de quelqu’un de cultivé, intelligent, sûr de lui, beau parleur,…

Il semble tranquille et sécurisant mais sème la zizanie et déclenche subtilement des conflits…

Il montre parfois sa vraie nature de dictateur exigeant, intransigeant, pressant et caractériel.

.

Observez une histoire qui se déroule toujours en 3 étapes


Lorsque vous rencontrez un pervers narcissique, tout commence comme dans un conte de fée :

Vous avez le sentiment d’avoir rencontré la perle rare, « le prince charmant » ou « la princesse charmante »

Tout est rose et « trop beau pour être vrai »

Il ou elle vous dit que vous avez toutes les qualités,

Vous pensez avoir trouvé la personne de votre vie

En bref, vous êtes complètement sous le charme.

Cette période peut durer plusieurs années durant lesquelles vous vivez avec un être extraordinaire et qui vous convient parfaitement.

Ceci étant, un jour, un événement se produit (un déménagement, l’achat d’une maison, la naissance d’un premier enfant, un licenciement, la présence d’un nouvel ami…) et tout bascule !

D’un coup, vous ne reconnaissez plus votre prince ou votre princesse charmant(e). Pire, vous avez affaire à une personne devenue froide et sans sentiment et qui petit à petit va prendre l’ascendant sur vous et vous rendre dépendant.

Notez-le, j’ai pris l’exemple du conjoint mais il peut s’agir d’un collègue au travail ou de votre employeur (on parle alors de harcèlement moral), d’un voisin, d’un ami, d’un membre de votre famille, parent ou enfant…

Révélations sur la stratégie du pervers narcissique


Petit à petit, de façon insidieuse et sans que vous vous en rendiez compte, le pervers narcissique développe son emprise sur vous.

Il se valorise en même temps qu’il vous rabaisse :

Il vous critique systématiquement

Il vous dénigre

Il vous humilie

Il vous culpabilise

Il vous insulte, vous menace, fait du chantage et parfois a recours à la violence physique.

Le piège se referme, vous êtes déstabilisé à un point tel que vous devenez une personne banale, inintéressante, inférieure, imparfaite, incapable et votre joie intérieure s’éteint peu à peu…

Vous finissez le cerveau embrouillé et dans un état de complet épuisement psychique avec à la clé une perte totale de confiance en vous.

Il vous détruit à petit feu et le pire de tout c’est qu’il y prend du plaisir !

Rencontrer un seul pervers narcissique

peut vous rendre dépendant pour le restant de votre vie

Vous pouvez lire la suite de cet article en cliquant sur ce lien : Comment Démasquer et Reconnaître un Pervers Narcissique (2ème partie)

Le Guide Pour Maîtriser les Personnes Toxiques

.

Copyright ©2016 All Rights Reserved - Tous Droits Réservés

.


27 Comments

  1. Bonsoir, je suis une étudiante de 18ans je vis toujours chez mes parents. Je suis enormement proche de ma mère, ce qui est le contraire avec mon père vu que c’est lui le problème dans ma famille. Il s’en prend toujours à ma mère à chaque problème ça doit être elle la fautive et comme il a été cité plus haut sur l’article il l’a rabaisse sans arrêt h24 en rajoutant la famille a ma mère et cest pareil a chaque grosse dispute et donc ma mère a pris l’habitude du coup au début ça lui faisait mal mais sa c’est atténué mais elle en peut vraiment plus . Au jour d’aujourd’hui c’est moi qui en souffre enormement de cette situation. J’ai plusieurs situations à vous d’écrire mais c’est super long. Sur certains cas il faut jamais riposter après lui, c’est toujours lui qui doit avoir raison sur tout les points sinon il s’énerve à un point et en fait des tas pour rien, il est hyper stressant et nous fait stresser alors qu’il y a pas lieu d’etre c’est devenu lourd et cher lui la communication n’existe pas ! C’est lui qui doit s’énerver et c’est toujours nous qui devons faire le premier pas vers lui et il l’a le nez partout même si ce ne sont pas ses affaires il est OBLIGÉ de s’imposer. Je ne sais pas comment sont enfance à été pour lui mais il a vraiment une façon de pensé anormale et très important il est énormément égoïste par rapport à son argent et il adore qu’ont lui fasse des compliments par rapport à ça alors que ma mère et moi nous trouvons ça pathétique.
    J’espère avoir de l’aide
    Merci et bonne soiree

  2. Bonjour,
    J’ai 22 ans, j’ai une grande soeur de 36 ans et un grand frère de 31 ans. Nous avons eu une enfance plutôt heureuse. En 2017, tout a basculé, mon frère a divorcé en début d’année, ma soeur a également divorcé en fin d’année et en même temps je quittais mon copain avec qui j’étais depuis 2 ans et demi… Depuis, je déprime, je n’ai envie ni la motivation de rien… Depuis que je suis célibataire, j’ai l’impression de devenir folle, je me demande qui je suis et j’ai beaucoup de sentiments ambivalents notamment pour mon père et pour ma soeur… Je suis en train de me rendre compte que mon père répond à beaucoup de critères d’un pervers narcissique, toujours parfait, toujours à critiquer les autres, toujours à nous rabaisser…
    Les relations ont toujours été compliqué entre nous, je ressens parfois une profonde haine contre lui et également contre ma soeur car je me rends compte qu’elle agit comme lui, à nous manipuler pour qu’on fasse les choses à sa place.
    Je pense que je suis également pervertie au fond de moi mais je n’ai pas envie de faire souffrir les gens.
    Je ne sais pas quoi faire pour sortir de cette spirale… J’ai déjà vu une psychiatre car j’ai fait une dépression également il y a 3 ans à l’échec du concours de médecine mais je ne lui avais pas parlé de ça.
    Merci de votre aide…

    • Bonjour Etoile,

      Le fait que tu te poses des questions, que tu t’interroges sur qui tu es, est très bon signe.
      Un pervers narcissique ne s’interroge, il ne remet pas en question sa façon de fonctionner, il en va de sa survie.

      Si tu as réellement des pervers narcissiques dans ta famille et que tu en as été victime, tu risques d’y être de nouveau confrontée. Il faut bien identifier les comportements suspects, comme par exemple, le « chaud et froid », à savoir, il te dit quelque chose de gentil, tu t’enthousiasmes, alors, il te casse.

      Les changements d’avis intempestifs, les choses désagréables dites sur le prétexte de la plaisanterie, qui si tu les prends mal, seront le prétexte pour dire que tu n’as pas d’humour ou que tu es susceptible.
      L’isolement de tes amis et amies par la critique de leur style, de leur style vestimentaire, de leur opinions, de sorte que tu ne soies qu’à lui.

      Le côté unilatéral des décisions, il décide, tu exécutes…
      Le mien a quelques particularités : il ne sait pas créer, il cite. C’est la preuve qu’il n’a pas de sentiments, car il est obligé d’empreinter les textes des autres pour se fabriquer ses mots. Il cite les grands auteurs.

      Il m’empêche de dormir, il prend toute la place dans notre lit, il lui est arrivé de m’en faire tomber en me poussant. Ca le fait rire. Mais quand pour son travail, il dort à l’hôtel, il ne dort pas bien (moi oui !) car il ne peut pas me nuire, alors il est malheureux ; Il ne s’inquiète jamais de toi.
      Si tu tombes dans les escaliers, sa question, c’est : qu’est-ce tu faisais dans les escaliers », jamais, « est-ce que tu t’es fait mal ? ».
      Ce sont quelques signes. Il y en a plein.

      Pour ce qui est de l’environnement familial, réjouis toi, tu as 22 ans, tu n’es pas obligée d’aller tout le temps t’y frotter. Evite les.
      Bon courage

  3. Virginie

    LE SECRET
    Ce sont des âmes vide
    Ils ont besoins de votre regard d’idéalisation et emploierons tous les stratèges pour attirer se regard d’admiration. Il s’identifions a vous, un copier-coller de votre lumière du soleil en vous.
    Ils vous détesteront pour cela, car ils sont dans l’incapacité de ressentir ce qu’il y a de vivant en vous, se sera plus fort qu’eux. Vous lui appartenez, rien que pour lui, ils ont besoins de vous pour se sublimer, exister, avoir un tant soit peu de vie en eux.
    Pour eux c’est une souffrance insoutenable, ils vacillent entre le besoin de votre amour et de vous détruire pour cette richesse qu’il n’a pas, ne ressente pas, ils miment, feintent, déguisent leurs failles, personnes ne doit voir, personnes ne dois soupçonner leur vide. Ils prennent soin de leur image, ils prennent soin de vous donner ces miettes d’illusions d’un amour idéal, car votre bonheur le répugne, sous toutes ces formes, paradent pour attirer toute l’attention, il vous transforme vous model selon leurs besoins, ils sont très discrets et flous dans leurs propos, mentent à tour de bras, discréditent tout danger extérieur, qui risquerait de leurs prendre leurs jouets, anticipent, sont dans le déni des faits.
    Ils ne supportent pas d’être seul d’être rejeter. C’est pourquoi ils ont toujours un plan B voire C, une ex. toujours sous cette emprise du chaud / froid et ou une nouvelle qu’ils maintiennent en haleine dans l’ombre, une histoire parallèle à la vôtre, sous-jacent, si ils restent Seul ça les renvoient à eux même, et ce qu’ils entrevoient leurs font horriblement peur, rien n’est vivant, rien n’est vrai, tout est surfait.
    Ils inventent une vie, une histoire, des projets, mais rien n’aboutira, le but étant de vous subjuguer, Ils limitent la communication entre les uns et les autres, sèment la zizanie/divise pour régner sur les non-dits, chaque échec est la faute de son ex, de la nouvelle compagne, de l’employeur, du copain, d’un parent, de vous, ils sont victimes des autres.
    Mais à y regarder de près, qu’a il réaliser par lui-même, a part des enfants qu’ils abandonnent à leurs mères, critiquant l’éducation qu’ils n’ont jamais apporter. Ils proposeront des tas de solutions, mais c’est vous ou une autre qui portera le poids des problèmes à régler. Il subjugue sans même que vous ayez compris que c’est pour lui et uniquement pour lui que vous besogner. Toute votre énergie tournera autour de ces besoins.
    LE SECRET ! ne plus rien lui donner, / prenez du recule, retrouver vos amis, famille, prenez du temps pour vous, et observe, observe bien, prenez des notes. Car tout se que vous constaterez vous sera renvoyer comme un boumerang pour vous déstabiliser et vous verrouiller.
    Enlever l’amour que vous lui porter, vous aimez une enveloppe vide, un mirage, une illusion, un ensemble vide. / Donner vous cette amour à vous et vos proches, amis.
    Enlever l’empathie que vous lui porter, il n’en a pas pour vous, pas même pour lui. / Soyez bienveillant avec vous, écoutez vos besoins.
    Enlever votre côté sauveur, il ne peu pas se sauver lui-même. Il est dans le déni de ce qui se passe autour de lui. / Sauvez-vous, vous d’abord.
    Arrêter de culpabiliser, il n’est coupable de rien, tout est de votre faute. / pardonnez-vous d’avoir failli, vous n’aviez aucune chance tout était illusion.
    Arrêter de tout lui offrir il est le gouffre de votre porte-monnaie, et n’en aura jamais assez. / faite vous plaisir, offrez pour vous, vos proches.
    Arrêter de croire toutes ces belles phrases il essaye de survivre, ces larmes sont fausses il ne voie que sa souffrance pas la vôtre. / Le prince charmant n’hésite pas, aucun être parfait existe. C’est dans l’imperfection qu’on peut reconnaitre les vrais sentiments.
    Vous doutez et c’est parfaitement normal ! c’est un excellent comédien, vous n’y croyez pas.
    Il tentera le tout pour le tout, vous couvrira de cadeau de bienveillance, des mots et phrases digne des grands films d’amour, sachez que la remplaçante est déjà en place (vous le savez au fond de vous) et votre mise en mort en phase, car hors de question que vous le quittiez ou même parlez.
    Votre combat est en marche, depuis un moment des petites victoires pour lui pour vous, mais celle-ci la dernière manche vous ne pouvez la perdre en aucun cas, il doit gagner.
    Testez-le ! enregistré vos conversations, pour constater par vous-même en spectateur et plus acteur le chaud et froid de ces discours, n’oublier jamais qui il est. JAMAIS. Rappelez vous la femme forte en vous, rappeler vous l’amour qui abonde en vous, rappelez vous comme votre entourage vous aime pour la belle personne que vous êtes.
    N’ayez pas peur, il en joue, il vous dit tous ces jolis mots auquel vous souhaitez au plus profond de vous croire, il vous anesthésie de toutes les manières possibles pour plus que vous puissiez vous défendre vous épuise à petit feu.
    Il n’y a que vous et lui, dans cette bataille a huit-clos, confrontez-le, il vous dira que vous êtes folle, il vous renverra toute sa peur de ce qu’il est. Et aura si peur de se que vous savez maintenant, qu’il s’en ira. N’oublier pas il a la remplaçante, bien plus conciliante que vous. Vous serez la méchante peu importe vous avez réussi à vous sauver.
    Croyez en vous !
    Personne ne peut vous aider !
    Seule, vous ! avez la possibilité de le faire fuir.
    Vous êtes votre solution.
    Battez-vous, n’oublier pas pourquoi il vous a choisi, par ce que vous êtes forte, par ce que vous avez un amour immense en vous, par ce que vous êtes capable de grande choses.
    Et celle-ci est la plus belle victoire que vous remporterez pour vous et vos proches.

    • Ce que vous dîtes est incroyablement juste.
      Je vais suivre votre conseil et recommencer à noter.
      La perversité de son petit manège est bien rodé, si bien ficelé, qu’on arrive à douter qu’il nous a réellement dit quelque chose de blessant, que l’on pourrait le croire quand il dit qu’on est susceptible.
      On ne peut nier son intelligence, car il faut l’être pour savoir aussi bien utiliser ce que l’on sait d’une personne pour la manipuler à souhait.
      Je me bats en tout cas. Il finira peut-être par partir, puisqu’il sait que je l’ai démasqué ?

  4. À la fin de mes études universitaires, je débarque chez moi. Je cherche du boulot et par chance, je décroche un poste important. Elle venait voir ses amis et un jour elle utilise ses charme pour capter mon coeur.On finit par se marier dans les deux années qui ont suivi notre première rencontre. Mais comme les yeux qui aiment ne voient pas clair, toutes les remarques déplacées qu’elles me donnait me donnaient un sentiment de culpabilités. Regarde ne dit pas devant les gens car ils mal interpréter ce que tu dit. Ne sois relax, ils vont penser que tu es cheap. Quand je racontais une blague et que les gens riaient, elle me disait ceci: « Tu sais le menteur m’a téléphoné hier et il a dit qu’il allait passé » et cela devant les gens. Quand j’allais dans des interviews et que je réussis, elle me disait si n’était pas moi qui t’avais conseiller de quoi dire, tu n’allais pas réussir, alors qu’elle n’avait aucune une idées de ce que l’interview était à propos. Quand on visitait les amis, elle me donnait des remarques comme quoi, il faut pas prendre une bière devant les gens car tu vas conduire. Avec un niveau de formation du primaire, elle tenait devant des qui ont un haut niveau de qualification un discours plus politique que des docteurs et les autres l’écoutaient avec le respect qu’ils ont pour moi sans faire des commentaires. Elle se plaignait chaque matin avec un négativisme accru en me disant car elle partait une heure avant moi au travail: » Tu vois tu as le droit de dormir car je t’ai envoyé à l’école. Alors que quand on s’est rencontré j’avais fini ma maîtrise. Un jour je lui ai dit de cesser de me décourager, et d’un coup elle me dit je ne sais pas pourquoi tu as bon travail, on devrait te licencier. Pourquoi est-ce que le gouvernement a confiance en toi? Chaque fois qu’elle rentrait après son travail, elle disait à moi et mes enfants: » vous savez aujourd’hui au travail on dit ceci ou cela pour me ridiculisait devant mes enfants. C’est comme si on parlait de toi. » Les enfants disaient des fois qu’ils n’ont pas besoin d’entendre les mêmes histoires de son travail tout le temps. Des fois même, elle a été violente physiquement. Mais moi je la laissais faire parce que à cause de mon travail, car cela pouvait avoir un antécédent. Quand elle faisait cela, elle allait voir ses amis et même des gens influant dans le féminisme comme quoi je la stressais. Après avoir parlé à un ami, il me dit d’aller feuilleter le pages sur le pervers narcissique que je me suis rendu compte que ma femme était une que tout le parcours qu’on a fait ensemble était un film d’un film d’une narcissique. Très séduisante, manipulatrice à n’importe quel prix jusque même à être violente, arrogante et se montrant très connaisseuse de tous ce qui se passe dans le monde. Elle est capable de t’imposer ses idées même si elles sont fausses. Avec sa haute capacité de manipulatrice, personne ne la résiste car dans ses cènes, elle te montrera que l’autre est le coupable en affichant un caractère d’une malheureuse. Elle est capable de faire les larmes de crocodile jusqu’à ce que sa victime soit condamnée. Chaque fois quelqu’un l’a dit chose sur toi qui est simple, en te le disant elle va ajouter ses propres choses pour que tu te sens coupable. Elle a le plaisir de parler de toi avec les étrangers à la famille des choses négatives jusqu’à même ajouter des choses que tu n’as fait. Un jour que je dormais, et elle était au téléphone, une autre femme la dit: »Moi j’aime ton mari car c’est un gars très sérieux et qui travaille aussi fort pour le bien de sa famille. » Et elle a répondu à elle: » C’est ça que tu sais? Si tu veux tu peux passer le prendre et je garantis que vas fuir le même jour. Tu ne le connais pas. » Chaque fois que je la montrais mes amis homme, elle me disait:-est-ce que tu penses que ce sont des amis? Ce sont des gens seulement qui veulent t’écouter et vont raconter tes histoire et tu vas perdre ton boulot et en même temps elle en profitait en me dénigrant à en faire ses amis. J’ai alors perdu le courage de continuer de fréquenter mes soit disant amis et alors c’est elle qui va commencer à les fréquenter. Et quand, on la demandaient pourquoi je n’étais avec elle, elle répondait: vous le connaissez bien il n’aime pas aller où il y’a beaucoup de gens. Elle me traumatise même en tant que personne qui amène assez de revenu pour la famille, si je m’achète quelque chose, c’est la fin du monde. Comme quoi je ne sais pas ce que j’achète. Elle a même vidé un compte qu’on avait ensemble et a caché tout l,argent je ne sais où.
    Qu’est-ce que je peux faire?

    • patterson

      bonjour Palice

      je viens de lire ton message …

      une seule chose à faire FUIR car ce sont des personnes très très toxiques sans empathie qui ne aime pas eux même.
      j ai vécu cette expérience durant 2 ,5 ans et crois moi aujourd’hui je ne l ai plus dans mes pattes tu penses perdre au départ son amour les souvenirs ensemble et j en passe mais tu dois te dire que tout cela est nocive et n est fait que pour mieux te sucer ton énergie.
      Vraiment pour ton salut va t en loin d elle fais du no contact.

      bon courage

      steve

  5. Bonjour,
    Voilà 23 ans que je survis auprès d’un pervers narcissique. J’avais des failles quand je l’ai rencontré (manque d’amour maternel et viol) il les a méthodiquement exploitées. Beau parleur, il m’a séduite avec de beaux mots, que j’ai pris à la lettre, très rapidement, son désir a primé. Il m’a détaché de ma famille, les a critiqué, m’a endoctrinée, m’a rendue dépendante affectivement… de 12 ans mon aîné, il a pris l’ascendant sur moi et avec une autorité bien rodée (dans mon intérêt disait-il) il m’a obligé à agir à l’encontre de mes valeurs.
    Ensuite, a suivi la période que je nommerai désamour. Il ne me regardait pas, jamais un mot gentil, aucune tendresse, rien que du sexe, seulement quand lui en avait envie.
    Il a critiqué mes amies pour m’en éloigner, il y en a même une qu’il a incendiée au téléphone pour ne plus qu’elle revienne vers moi. Elle n’a jamais voulu croire que je n’y étais pour rien.
    Il me fait passer pour quelqu’un de mauvais, de mesquin, lui se fait toujours bien voir, alors qu’il déteste les gens.

    A un moment donné, j’allais très mal, je suis allée voir un psychiatre, sur conseil de mon gynécologue, car je ne parvenais pas à avoir d’enfant alors que physiquement tout était en ordre.
    Je n’arrêtais pas de pleurer, sans pouvoir dire vraiment ce qui n’allait pas. Il m’a demandé d’écrire les situations de mon quotidien qui engendraient cet état.
    Le chantage, les mots qui rabaissent, les faux espoirs, les attentes interminables, les mots qui cassent le moral, alors que je m’enthousiasme pour quelque chose…
    Le psychiatre a reconnu ma souffrance et m’a dit, soit vous partez en courant et en zig zag, soit vous organisez votre défense.
    Il m’a dit qu’il allait m’aider à construire des boucliers.
    Il m’a dit de prendre mes distances.

    J’avais déjà un enfant, plus de métier (3 déménagements en 2 ans et demi, j’avais perdu tous mes emplois successifs pour le suivre dans ses mutations et le mot d’ordre c’était « c’est moi qui gagne le plus, c’est toi qui suis ! », facile d’avoir acquis de l’expérience quand on a 12 ans de plus)
    Il me donnait l’impression d’être beaucoup plus cultivé que moi et ne ratait jamais une occasion de me rabaisser (alors que j’ai bac +4 et lui BAC +2).
    J’ai donc renoncé à fuir.
    j’avais honte de m’être fait avoir, d’y avoir cru, je pêchais aussi par orgueil, car c’est un échec personnel.

    J’ai donc choisi de me battre.
    Retourner ses attaques contre lui, avec ses propres mots,
    le confronter à ses revirements qui ont lieu chaque fois que le vent tourne, suivant son état psychologique.
    Utiliser le mimétisme, pour le confronter à son attitude avec moi, le regarder comme il me regarde (quand il me regarde méchamment, lui retourner ses oeillades)
    ne pas rire à ses blagues (il ne rit jamais aux miennes, il est le seul et doit rester le seul à être drôle).
    Le confronter à ses erreurs car non, il n’est pas si cultivé que cela.
    Refuser le sexe systématiquement, trouver le moyen de l’en dégouter, afficher mon indifférence si je suspecte une aventure (vas donc !)

    Faire toujours passer mes enfants avant lui. ça le rend fou !

    Cela ne veut pas dire qu’il ne continue pas à me nuire, justement grâce aux enfants. C’est ce qui reste le plus douloureux pour moi, car nos enfants souffrent.
    Le jeu du billard à 3 bandes est inné chez lui.

    Je survis, car je suis toujours sur le qui vive, jamais tranquille, sans amour, sans le cocon doux d’un amoureux qui me protégerait des agressions extérieures.
    L’agresseur c’est lui et il est à côté de moi, chez nous.
    Il ne faut jamais baisser la garde, toujours être vigilant.
    Je l’appelle l’araignée, car il est sur sa toile et il guette sa proie et sa proie c’est moi.
    Il ne regrette jamais le mal qu’il me fait, il n’admet jamais qu’il a tord, il ignore la honte.

    Aujourd’hui, j’attends encore que nos enfants soient tirés d’affaire (pas simple, l’un est handicapé et scolarisé à la maison), je n’ai aucune ressource financière, pas tellement d’amis, mais surtout, tant que je ne suis pas la seule concernée, je dois encore veiller sur mes enfants. Après, je prendrai peut-être mon envol, si ma santé me le permet (opérée du dos, fibromyalgie…)

    Aujourd’hui, c’est toujours difficile, mais je sais ce qu’il est, je sais qu’il ne faut rien attendre : ces personnes tentent de vous rendre fou pour se guérir de leur propre folie.
    Il ne changera pas. J’ai fini par l’admettre. Il n’a jamais voulu consulter, d’après lui, c’est moi qui ai un problème.
    Moi, j’ai changé. Je ne serai plus jamais la même.

    • Evanescente

      Donc vous preferez vivre l’enfer par orgueil, au lieu de vous laisser une chance à vous et vos enfants de vous reconstruire ?!

      Vous préférez mourir à petit feu, que de vous battre pour votre intégrité et votre valeur et droit au Bonheur en tant qu’être humain ?!

      La manipulation et la perversion est à cet homme ce que l’eau est au poisson ! Vous aurez beau contre manipuler, il s’en sortira malgré tout car vous êtes dans SON domaine.

      Aucun être humain n’est fait pour vivre dans l’hyper vigilance et sur le qui vive de façon permanente. C’est votre santé qui est en jeu. Et le bien être de vos enfants !

      Votre mari s’est fait ennemi de vous. On ne vit pas avec ses ennemies. On les fuit !

      Vous avez fait une erreur, qu’importe !

      Nous en faisons tous !

      De plus c’est plutôt un guet – apens dans lequel vous êtes tombée.

      L’erreur est de poursuivre une relation hautement toxique. Avec un être qui cherche à vous détruire. Par pur orgueil et honte !

      Sauvez vous !

      Vous êtes une femme intelligente d’après ce que je lis. Vous avez de la ressource. Faites vous confiance !

      Cette énergie perdue à vous battre contre ce monstre. Utilisez là pour préparer votre fuite. Sans que Monsieur ne se doute de rien.

      Vous valez mieux que ça !

      Vos enfants méritent mieux que ça.
      Et souffrent tout autant que vous.

      Ça n’est pas une vie !

      Vous avez de la valeur !

      Vous ETES !

      Alors cessez de subir !

      FUYEZ !

      • Bonjour Evanescente,
        Tout d’abord, Merci de m’avoir lue et d’avoir pris le temps de me répondre.
        J’ai encore du monde à préserver, car il pourrait être dangereux, au moins très pénible.
        J’ai essayé de divorcer deux après notre mariage. Il a appelé mes parents et les a menacés. Il leur a dit qu’il ne me lâcherais pas.

        Je ne doute de pas de sa capacité à nuire et mes parents sont âgés, malades et fragiles. Ils n’ont pas besoin de ce genre de problème.
        Mes enfants aussi peuvent en pâtir.
        Quand il est en colère, il est capable de tout, il est impulsif.

        Mon fils aîné a quitté la maison, il est encore dépendant, mais il commence à prendre ses distances.
        Il reste mon plus jeune, encore 2 ans et demi, avant que ça bouge.
        Mais dans un an et demi, il sera en retraite. Cela risque d’être l’enfer… ça me fait peur.

        Intelligente ou pas, quand on est la chose d’un type comme ça, on se retrouve toute bête, comme un animal au fond d’un bocal, dont alternativement, l’air est autorisé ou coupé.

        Et puis, je n’ai nulle part où fuir. Tant que j’ai la charge de mon fils, je ne peux même pas travailler.
        j’ai fait et refait le tour de la question, c’est sans issue pour le moment. Je dois tenir le coup et patienter.

  6. Libellule

    Bonjour à tous et à toutes ceux et celles qui se sont rendu compte (bravo ! car on n’en n’a pas toujours conscience…c’était mon cas) qu’ils avaient face à eux/elles un(e) pervers(e) narcissique. C’est une catégorie extrêmement spéciale, qui cache très très bien son jeu, et on met généralement des lustres à s’en rendre compte. Le plus souvent, quand c’est déja trop tard, hélas.
    Quand l’autre nous a fait perdre notre boulot, nos amis, notre enthousiasme, notre joie de vivre, voire nos économies, notre santé et j’en passe.
    Je conseille à tout le monde de lire le livre du Dr Marie-France Hirigoyen (editions Poche, il coûte une misère), cette éminente psychiatre a parfaitement cerné le comportement subtilement ignoble de cette catégorie d’individus très spéciale. Vous risquez de reconnaître des gens proches de vous dedans ! en plus de la personne qui vous pourrit le plus la vie actuellement, ça va être la surprise de votre life.
    Ce bouquin, conseillé par un médecin (après mon déménagement loin de mon ex-mari pervers narcissique) m’a littéralement ouvert les yeux et sauvé la peau.
    A partir du moment où on se reconstruit, qu’on s’éloigne, qu’on reprend des forces, qu’on est ENTOURE (donc pas seul), qu’on fait les choses sans état d’âme avec des gens solides de la justice contre eux, on gagne du terrain (et plus encore ! la liberté de redevenir soi-même…et ça, ça n’a pas de prix). Ne jamais baisser les bras. Se laisser aider par des gens qui en ont la capacité. Surtout pas de sentimentalisme ou de culpabilité vis-à-vis de votre tortionnaire : c’est exactement ça qui l’éclate ! c’est son bonheur absolu de vous déstabiliser, vous faire perdre vos moyens, vous rendre dépendant, vide, comme une poupée de chiffon.
    Rappelez-vous bien : un pervers narcissique (ou « une ») ne peut avoir d’emprise sur vous QUE parce que vous êtes trop gentil, pas assez mordant, parce que vous ne savez pas vous défendre, pas dire « non », pas dire « stop ». Il ne s’agit pas de devenir méchant, il s’agit d’être FERME ET SANS ETAT D’AME vis-à-vis d’eux. C’est le plus efficace. Réfléchissez : vous connaissez certainement autour de vous une personne dont on est capable de dire : « ha, celui-là ou celle-là, mieux vaut ne pas lui chercher des poux dans la tête, je te le dis ! je te jure, tu te fais rembarrer vite fait ! ». Ca vous parle ? vous en connaissez des comme ça ? Hé bien, dites-vous bien une chose : le (ou la) pervers narcissique n’ira JAMAIS emm…. quelqu’un comme ça. Jamais. Hé non ! trop risqué ! car il ou elle n’aurait pas le dessus.
    Courage à tous et à toutes : ne laissez jamais tomber. Pliez les voiles, loin, changez de ville, de boulot, rapprochez-vous de famille ou/et amis (un pervers narcissique déteste vous voir entouré, car son emprise diminue !) : ce n’est pas être lâche, c’est être plus intelligent. Et quand on est plus intelligent, on peut se reconstruire où on veut. Ne lâchez rien !!!
    Je m’en suis sortie, moi (avec 3 gamins à élever seule et 12 ans de divorce…alors !)

    • Bonjour,
      Je pense que je suis exactement dans cette situation aujourd’hui il s’agit de ma compagne actuelle qui dans les débuts avait toutes les qualités que j’espérais et surtout une certaine stabilité.
      Etant plus jeune qu’elle, elle m’apportait beaucoup mais depuis maintenant 3 ans de relation commune rien ne va elle essaye de m’éloigner de ma mère qui est en plus très malade et ne vit pas dans la même ville.
      Elle a littéralement prit le dessus au moment ou j’interviens cela ne fait qu’envenimer la situation. La relation est toxique.
      Je ne peux plus vivre ainsi le problème est que aujourd’hui nous avons un petit en bas âge que je ne veux en aucun cas partir pour le laisser ni être privé de le voir chose qu’elle sait et utilise pertinemment.
      Que faire ?
      Merci de votre aide!!

  7. Hello tout le monde. Alors voilà je suis une jeune femme qui s’est mise en couple trop tôt, sans connaître la vraie nature de certain etres humains.
    Pendant 7 ans j’ai été humiliée, rabessée. Je sentais son amour faux et le lui disais d’ailleurs. Mais rien à faire, il niait l’évidence. D’une façon très subtile, il arrivait à me persuader qu’il était sincère. Les pervers narcissique sont très intelligents je crois mais aussi très immatures émotionnellement.
    J’ai appris recement qu’il couchait avec des hommes, a de multiples reprises, et ce depuis avant même le début de la relation.. Il est en fait un homo refoulé ( ce qui est une chose sois-dit en passant évidemment pardonnable ) mais en guise de double peine pour mon amour propre, il est en plus complètement faux et manipulateur. Tout le monde le savait, sauf moi la principale intéressée. J’imagine qui éprouve un plaisir fou à savoir ce que j’ignore. Le mal incarné.. Il m’a convaincue que je t’étais rien. J’ouvre les yeux enfin, et ce pour me sauver et sauver mon enfant. Il n’éprouvent rien en dehors de leur petit plaisir.
    Cependant ne pas le démasquer ouvertement, car s’il est violent cela peut vite devenir très dangereux. Je veux le quitter mais il me terrorise. Que faire ???? Partir sans se retourner ? Aidez moi svp .. je ne vois un psy que dans 5 jours ……

    • Libellule

      1)Tu lis le livre « Le harcèlement moral » par Marie-France Hirigoyen, c’est urgent.
      2) Tu prévois, et en « sous-marin » ta fuite : pas un mot de tes intentions sauf à une ou deux personnes en qui tu as une confiance absolue : il ne doit se douter de rien surtout.
      3)Tu transfères ton compte en banque ailleurs, tes allocs si tu en as sur un nouveau compte bancaire, ou l’idéal, un Compte Nickel (haha, ce n’est pas une banque, tu peux l’ouvrir dans un tabac-presse, va sur Internet voir les modalités, c’est ultra-simple). Tu dois pouvoir planquer des sous pour ta survie et celle de ton enfant, car lorsqu’il aura compris que tu plies bagage, il va tenter de te couper les vivres par tous les moyens.
      4) Prévois très minutieusement ta fuite côté logement : si tu le peux et qu’ils sont de ton côté, va habiter dans ta famille ou chez des amis : SURTOUT PAS SEULE pour éviter d’être harcelée dans les premiers temps [quand tu auras pris suffisamment de distance, tu aviseras]
      5) Consulte un(e) avocat(e) en consultation gratuite pour savoir comment agir. S’il (elle) n’est pas au courant du mode opératoire des pervers narcissiques et semble à côté de la plaque, choisis quelqu’un d’autre ! n’hésite pas. Demande conseil à de vrais amis pour avoir un avocat « qui en a » pour mordre sans état d’âme l’adversaire.
      6) Rappelle-toi que tu es une bonne personne et que tu es mal tombée, mais que tu es forte et que tu t’en relèveras : ce qu’attend l’autre en face de toi, c’est que tu t’écroules !
      7) Ce qui va te sauver, c’est d’avoir tout calculé en amont en silence et dans le secret le plus absolu. Après, tu vas pouvoir te reconstruire, sois-en sûre ! d’abord se barrer, réparation ensuite.
      Voilà ma belle.
      J’ai vécu avec un pervers narcissique pendant 12 ans, il a failli m’éloigner de ma famille tant il avait fait le vide autour de moi. Et pour me pourrir la vie (et celle de mes 3 enfants dans la foulée), le divorce a duré 12 très longues années. Ce qui m’a aidé à tenir ? d’abord, mes enfants, et ensuite un mantra personnel qui me soutenait le moral (quand tu vois à quoi on se raccroche !) qui était : « Tout se paye, c’est juste une question de temps. Tout se paye, sa méchanceté, il finira par la payer, il y a une justice. Faute qu’elle soit humaine, là-haut, il y a une justice, il paiera… ».
      Prend des Fleurs de Bach ! ça aide énormément à tenir émotionnellement, je ne les ai connues qu’après, dommage. Prends Star of Bethléem, demande à ta pharmacie, ça va grandement te soutenir.
      TIENS BON, TU EN ES CAPABLE !

  8. Bonjour,
    je suis sortie d’une relation avec un pervers narcissique il y a un an. c’est moi qui suis partie en le quittant du jour au lendemain sans qu’il ne s’y attende. je lui ai simplement dit en partant que je ne pouvais plus c’est tout. le problème est que nous n’habitons pas loin l’un de l’autre et que nous sommes employés par la même société. je projette de partir de mon habitation et de mon travail mais en attendant il essaie toujours de me faire du mal. je suis aujourd’hui enceinte d’un autre homme et je crois que cela accroit sa colère.
    je souhaiterais avoir un avis sur le comportement à employer: j’ai vraiment envie de lui balancer ses 4 vérités..en effet je ne lui ai jamais dit que c’est lui qui avait un problème….au point ou j’en suis je me dis qu’après le travail que j’ai fait sur moi même cela finirait peut être par me libérer définitivement et lui ferait enfin comprendre qu’il faut qu’il me laisse. mais quelle pourrait être sa réaction? cela risquerait il d’empirer les choses?

    • Libellule

      Je te dirais bien : quitte ton boulot et cette ville dès que tu peux avec ton nouveau chéri…car ton bébé vit tout de l’intérieur. Ce sale type ne mérite même pas que tu lui dises ses 4 vérités : tu crois que ça va te libérer ? allons, tu sais très bien qu’il va d’une manière ou d’une autre te balancer quelque chose qui va se retourner contre toi (car il te connaît bien) et que ça va t’atteindre. Tu auras gagné quoi ? un malaise supplémentaire. Est-ce bien utile ? avec ce nouveau petit être qui est là, en toi ?
      Le pire, pour un pervers narcissique (il y a narcissique, rappelle-toi), c’est qu’on l’ignore ! Trouve un praticien d’EMDR ou d’IMO ou de DEMOKA : c’est de la Déprogrammation des Emotions par les Mouvements Occulaires, Kinestésiques et Auditifs. Bref, de la déprogrammation des émotions, et dans ton cas, c’est vital………..sinon c’est bébé qui va payer l’addition, crois-moi.
      Allez, courage ! la liberté et un merveilleux bébé, c’est bien mieux que dire ses vérités à cet abruti qui ne t’a pas méritée. Un tordu reste un tordu, rappelle-toi bien de ça. Toi, tu es clean : reste-le, évite d’aller te salir !
      Courage !

  9. Marseille

    Bonjour à tous juste il faut savoir faire la part des choses ,il faut pas tous mélanger ,je suis contre cette idée car les manipulateurs c’est vous , à cause de vous un couple peut se détruire à cause des articles pareil vous essayer de manipuler les gens ,du coup pour vous un homme gentil qui prend soin de sa femme il est pervers narcissique ? … Dans tous les couples il ya des hauts et des bas ,il faut toujours en parler et voir fe vient le problème ,on est pas parfait … Je m’adresse à toutes les femmes et tous les mecs ne croyais pas à ses articles qui peuvent vous coûter cher ,de perdre un amour ou une très belle histoire d’amour que vous regretter toute votre vie, ou perdre quelqu’un de bien , je vous assure il ya encore des personnes adorables et sincère ,un couple il faut toujours en parler … Il faut avancer dans la vie et quand tu sais que tu es avec un pervere narcissique vous lui dite droit dans les yeux , vous avez pas à vous cacher ou fuir ,si vous essayer de fuir vous problèmes ils finissent par vous rattraper .

    • Bonjour, un grand merci pour vos articles car toute personne ayant croise un pervers narcissique connaissent cet horrible sentiment de devenir une coquille vide completement lobotomise et prete a tout accepter car a la moindre rebellion on vous rabaisse, vous humilie….La discussion est impossible avec un pervers, et si certaines personnes y parviennent et se plaisent la dedans: qu’elles les gardent bien chez elles! On ne peut que fuir pour se proteger et retrouver son equillibre petit a petit. En tout cas, ce n’est pas evident de partir mais c’est possible, meme seul ( vu qu’ils ont souvent fait terre brulee autour de vous) Travaillez en sous marrin, preparer votre depart. Tenez bon vous vous en sortirez! Vous en vallez la peine n’en doutez jamais! Je vous confirme , a mon sens une relation amoureuse normale est faite de hauts de bas dans le dialogue mais toujours dans le respect de l’autre. Ne jamais jamais omettre le respect qu ele que soit la situation: surtout en prive quand le masque tombe sans témoin.

    • Libellule

      Chère « Marseille »,
      Je doute que vous ayiez réellement eu affaire à un vrai pervers narcissique ! On ne risque pas de lui dire quoi que ce soit dans les yeux car il vous a tellement rabaissée que vous ne savez même plus qui vous êtes. Il a tellement fait le vide autour de vous que vous n’avez quasi plus d’amis (sauf les siens, qui ne voient pas du tout sa vraie nature, et le croient angélique et idéal) et que vous êtes complètement dépendante. Vous n’avez plus d’existence propre et il se fait une joie de vous le rappeler.
      Lisez donc le livre instructif du Dr Marie-France Hirigoyen : « Le harcèlement moral » (c’est mon médecin qui me l’a conseillé lorsqu’il a vu mon état de culpabilité incrustée et mon état psychologique lamentable). Vous y verrez sûrement plus clair quant à la définition du pervers narcissique ! Maintenant, si vous vivez réellement avec un pervers narcissique et que ça vous convient, c’est absolument parfait pour vous. Mais ça ne peut en aucun cas s’appeler une personne « adorable et sincère » car ce sont deux qualités incompatibles avec la définition-même du pervers narcissique, croyez-moi !
      Un pervers narcissique est capable de détruire sans aucun état d’âme la santé et l’avenir d’un de ses propres enfants si seulement ça peut vous atteindre et mieux, vous détruire VOUS. Ca n’est ni adorable ni de la sincérité, c’est tout bonnement démoniaque et minable.
      Renseignez-vous vraiment sur le sujet…vous avez sûrement mal interprété !!!

    • Evanescente

      La blague !

      Vous vous êtes perdu ?!

      Je pourrais vous souhaiter de tomber un jour sur l’un de ces individus.

      Pour que vous compreniez votre ineptie ! Mais non, à coup sur il vous laminerait !

      Je crois bien que vu votre raisonnement vous déchanteriez très vite !

      Blague a part !

      On ne parle pas de chose que l’on a pas vécu et que l’on ignore ! On s’informe tout au plus. Sans jugement basé sur une pseudo utopie !

      Saviez vous que des personnes sont poussez au suicide par de tels personnages ?

      Non, je suppose !

      Sinon, vous ne vous permettriez pas ce genre de commentaire. Aussi léger que sans fondement.

      Nous ne vivons pas dans un monde de bisounours !

      Autant il existe des êtres de lumière, il existe aussi des êtres enténébrés.

      Et pas qu’un peu !

      Revoyez votre copie.

  10. Bonjour à toutes et à tous,
    Pour toutes les personnes vivant en Suisse romande nous avons créé une page Facebook, https://www.facebook.com/Manipulateurs-pervers-narcissiques-Lausanne-et-alentours-466272346904966/
    Ce groupe de discussion à pour but de réunir les personnes (homme ou femme) vivant une relation avec un Manipulateur Pervers Narcissique pour leurs apporter un soutien, de leurs permettre de rencontrer d’autres personnes confrontées au même problème, de s’informer sur les publications etc…
    Etant moi-même confronté à une manipulatrice perverse narcissique, j’ai fait le constat qu’il n’existait rien en Suisse romande et plus particulièrement dans le Canton de Vaud (Lausanne). Que les seules informations ou aide (blog, thérapeutes…) était répondu dans les pays voisins comme la France, mais impossible de trouver ce genre d’aide en Suisse.
    Pour anecdote, il y a 1 années suite à des séances chez un psy, celui-ci en a déduit que j’étais victime d’un chagrin d’amour. Moralité 1 année après, j’ai perdu mon travail ou je gagnais très bien ma vie, etc….
    Le plus terrible quand on est confronté à une personne manipulateur pervers narcissique c’est de ne pas être entendu et donc de se sentir seul.
    C’est pour cela que j’ai décidé de me battre et avec une amie vivant la même chose, de créer un groupe de discussion en suisse romande.
    Alors ami(e)s Suisse qui êtes dans la même situation n’hésitez plus, rejoigniez nous car ensemble nous sommes plus fort.
    Thomas

  11. Celine

    Bonjour,

    Mon histoire aussi est similaire mais je pourrais vraiment en écrire un vrai roman mélodrame.
    J’ai rencontré Thierry à l’âge de 15 ans mon premier amour, quelque chose qui n’existe pas puis après un an mon père nous avait surpris et étant de religion différente il ne le désirait pas et un beau jour sans même me prévenir il a disparu et j’en ai pleuré pendant des années.
    Je me suis mariée et ai trois enfant et 30 ans plus tard on s’est retrouvés par le biais de FB.
    Des retrouvailles fulgurantes, l’âme soeur, des déclarations à n’en plus finir et on s’est revus trois fois mais après la troisième voilà qu’il se connectait et puis au milieu d’une discussion disparaissait, ou aussi me donna RV auquel il n’est pas apparu et bien beaucoup d’autres choses incohérentes auxquelles je croyais alors que je suis une personne très indépendante, rationnelle et de nature joyeuse.
    Peu à peu j’ai perdu la joie de vivre jusqu’au moment où j’ai compris que j’avais à faire face à un Pervers Narcissique.
    Je réfléchi encore à ma vengeance quand le jour en sera venu….

    • Celine

      Bonsoir Céline bizarrement il m’est arrivé la même histoire cette année… un retour d’une connaissance après 30 ans. Je peux comprendre ce que tu as vécu et c’est digne d’un roman. Courage …. le chemin est difficile mais faisable. Petit conseil n’essaie pas de te venger de cette personne car ils peuvent être impitoyable.

  12. Il mais ariver exactement la même histoire sauf quel avait pas d’enfant elle a avorté de 2 ou 3 enfants en cachette et en faisant des recherches j’ai vue quel me prenez vraiment pour un con.Elle me reprocher tout c’est patent été rasiste alors que elle étais avant moi avec des personne d’origine sfriquiene alors que moi sans faire de différant je suis d’origine marocaine elle mentaussi sur tout elle partait même voir plusieurs ex après des rubtures qui atête pas elle partait puis elle revenait comme sa!pour un oui ou un non elle faisait des crises à répétition comme sa je me demander pourquoi alors que certe j’ai des défauts comme tout le monde mais rien été assez bien pour elle est en faisant des recherches je suis tomber sur des forumes qui parler de ce genre de comportement alors je suis tomber de haut est la en faite j’ai tout compris c’est quand même incroyable ce genre de phénomènes une vrais malade mentale elle m’a user psychologiquement et pourtant je suis une personne qui a une personnalité forte mais pourtant sa ne veux rien dire c’est une experiance que j’ai vécue et je la garde bien pour mètre en garde mon entourage de ce genre de phénomènes en tout cas c’est bizard sauf qui peux.
    Au jourd’hui je m’en suis sortie ou plutôt presque et sa à mis presque 2 ans.
    Faite atention à vous merci à tous.

  13. Bernard

    Cette histoire est vraie, seuls les prénoms ont été changés…Gaëlle est belle avec son sourire éclatant et ses yeux verts. Elle était devenue mon âme soeur, celle qui aimait tout ce que j’aimais, tout ce que j’espérais elle l’attendait aussi…elle voulait une fille de moi…le temps de se séparer de son conjoint et nous nous marierons…il lui faisait mal quand il lui faisait l’amour et n’aimait pas sa culture. Ses deux fils, Paul et Hugo, étaient les plus beaux du monde, ils s’entendront si bien avec Alice leur future sœur ! Puis le grand jour est arrivé…nous étions ensemble…doucement elle a pris les rênes, s’est montrée possessive, autoritaire, me rejetant quand je me rapprochais d’elle…j’avais tous les défauts du monde, elle prenait le parti de ses deux fils, de trois et sept ans, contre moi…me traitant comme un moins que rien devant eux. J’avais tout quitté pour elle et rien n’était assez beau ! Elle provoquait des disputes incessantes, mes économies disparurent puis je perdis treize kilogs en deux mois en apprenant qu’elle venait d’avorter, en cachette, de notre (?) enfant …elle m’appris qu’elle voulait pratiquer le candaulisme puis qu’elle couchait avec Bruno, le père de Paul et Hugo et avec un autre ex…Benoit. C’est Benoit qui me sauva…je n’étais plus qu’une loque quand elle me quitta pour lui …pauvre Benoit…il vient de divorcer pour Gaëlle, sa fille n’a pas deux ans…

Laissez ici Votre Commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Pin It on Pinterest

Share This