Comment Développer un Comportement Assertif ?

. Devenir un Véritable Sherlock Holmes.

Les 10 règles à suivre pour avoir une communication assertive


Cela va peut-être vous surprendre, mais quand une personne ne s’affirme pas, c’est souvent parce qu’elle ne s’en donne pas le droit !

Par peur de déplaire, beaucoup de gens préfèrent s’oublier et faire passer les autres avant eux.

Pour sortir de ce conditionnement, il faut commencer par SE DONNER LE DROIT à l’affirmation de soi.

Dites-vous bien que vous êtes à 100% responsable de la manière dont vous vous affirmez !

Si vous devez communiquer avec des personnes « difficiles », il ne sert à rien de vous en plaindre ni de les accuser et encore moins de vouloir agir sur ces personnes (vouloir modifier leur personnalité).

Vous n’avez aucun contrôle sur ces personnes. La seule chose sur laquelle vous avez un contrôle, c’est votre façon de vous affirmer…

.

Les 10 règles à suivre pour avoir une communication assertive.

La Communication Assertive

 .

Voici les 10 règles à suivre pour être assertif dans votre communication


Règle n°1 : Devenez une personne positive, charismatique et respectée.

Développez une image très positive de vous-même. Focalisez-vous sur vos points forts et tout ce qui fait de vous une personne de valeur aux yeux des autres. Prenez l’habitude de penser à vous et parler de vous en positif. Acquérez une personnalité charismatique.

Voyez ces 5 conseils pour développer votre charisme et votre force intérieure.

Découvrez les 7 caractéristiques de la personnalité charismatique.

 .

Règle n°2 : Sachez ce que vous voulez (et ce que vous ne voulez pas) et dites-le.

  • Osez demander ce que vous désirez obtenir. Vous avez parfaitement le droit d’avoir des besoins et des désirs et demander qu’on les prennent en compte.

  • Osez dire « non » quand vous n’avez pas envie de faire quelque chose.

Surtout, surtout, ne répondez jamais en fonction de « ce que les autres penseront de vous ».

  • N’ayez pas peur de passer pour un égoïste.
  • Ne vous sentez jamais obligé de dire oui « juste pour faire plaisir ».

Car c’est bien de vouloir plaire. Mais il ne faut pas avoir peur de déplaire, lorsque cela est nécessaire…

Lorsque vous êtes capable de dire « NON », vous constatez que les gens vous respectent davantage !

Vous constaterez aussi qu’en disant « non » plus souvent, vous allez éloigner de vous les personnes qui veulent profiter ou abuser de vous (comme les vampires énergétiques).

Alors qu’en disant « oui » tout le temps, vous les attirez vers vous, vous vous rabaissez et du même coup, vous faites baisser votre estime de vous…

.

Règle n°3 : Fixez clairement vos limites.

Être assertif implique de prendre conscience et d’affirmer clairement ses propres limites.

Vous avez le droit de fixer vos propres limites sans vous sentir coupable ou égoïste.

.

Règle n°4 : Vous avez le droit de ne pas vous justifier.

  • Ne vous cherchez pas d’excuses.

  • Ne vous justifiez pas.

Vous êtes une personne assertive si vous êtes capable d’entendre des critiques et des accusations sans vouloir vous justifier absolument, ou contre-attaquer de façon impulsive.

Être assertif, c’est reformuler la critique, demander des précisions, puis dans un deuxième temps, choisir de reconnaître de ou réfuter les faits.

.

Règle n°5 : Evitez le verbe « Être ».

Le verbe « Être » est une condamnation.

Lorsque vous vous affirmez avec le verbe « être », c’est comme si vous jetiez un mauvais sort…

  • A d’autres personnes :

« Tu es un menteur »

« Ce que tu peut être bête ! »

« Tu es encore pire que ton père »

« Tu es vraiment un bon à rien »

« Tu n’es vraiment pas très doué… »

« Tu es incapable de… »

 

  • A vous-même :

« quel idiot je suis »

« J’en suis incapable »

« je ne suis pas à la hauteur »

« je suis maladroit… »

Que faire si une personne manipulatrice vous accuse « d’être » quelque chose… ?

L’assertivité vous recommande de lui répondre ceci :

« Qu’est-ce qui te fait dire cela ? »

 

Le comportement assertif vis-à-vis de soi-même consiste à reformuler les phrases de manière positive :

« Je suis intelligent »

« Je m’estime »

« Je sais que je suis quelqu’un de bien »

« Je suis capable d’agir »

« Je suis tout à fait prêt »

« Je sais que je peux tout réussir »

« Je suis positif et j’ai confiance en moi ! »

.

Règle n°5 : Ne tombez pas dans le piège des comparateurs

Si certaines personnes vous comparent, affirmez-vous en tant que personne UNIQUE.

Regardez dans cette vidéo les 6 techniques pour échapper aux comparateurs.

.

Règle n°6 : Exprimez vos opinions

La personne assertive sait qu’elle a le droit d’avoir et d’exprimer ses opinions et ses idées qui peuvent différer de celles des autres.

De la même façon, elle connaît ses droits et sait les faire respecter.

.

Règle n°7 : Ne changez pas les autres

Le but de l’assertivité n’est pas de changer la personnalité de votre interlocuteur. De toute façon, vous n’y parviendrez pas et cela de vous rapporterait rien.

Par contre, en étant assertif, vous parviendrez à modifier l’attitude de l’autre personne vis-à-vis de vous !

Ceci est probablement une des clés les plus précieuses en matière de relations humaines : vous ne pouvez pas changer les autres personnes.

Vous pouvez amener une personne à se remettre en question mais jamais l’obliger à le faire contre son gré…

Vous ne devez en aucun cas essayer de modifier la personnalité de quelqu’un. C’est impossible.

Vous pouvez simplement modifier votre comportement, changer votre point de vue, relativiser ce qui peut l’être et attendre que les autres se comportent différemment vis-à-vis de vous. C’est vers ce but que vous devriez faire porter vos efforts.

L’empathie et l’écoute de l’autre vous aideront à être assertif.

.

Règle n°8 : Vous avez le droit de faire des erreurs.

Si vous vous rendez facilement coupable, répétez-vous ces 3 petites phrases :

« J’ai le droit de faire une erreur. L’erreur est humaine. Je suis un être humain ».

La personne assertive ne culpabilise pas pour ses échecs. Elle considère les erreurs comme des moyens d’apprendre et de s’améliorer.

.

Règle n°9 : Restez maître de vos émotions

Avant de vous laisser emporter par vos émotions (colère, énervement, impatience, anxiété,…), prenez du recul pour analyser la situation.

La maîtrise de soi est fondamentale pour conserver l’objectivité et développer une attitude assertive.

Portez votre attention sur les faits plutôt que sur vos sentiments.

Une personnalité assertive répondra toujours à la colère par la patience, au mépris par le respect, et à la méchanceté par la bienveillance.

.

Règle n°10 : Pratiquez l’approche « gagnant-gagnant »

Le comportement assertif n’est pas celui où l’on s’oppose mais celui qui va permettre de trouver un terrain d’entente et créer des situations « gagnant-gagnant » en toutes circonstances.

Personne ne doit être lésé !

Du point de vue de l’analyse transactionnelle, il s’agit de la position idéale :

« je suis ok, tu es ok »

La stratégie qui consiste à créer un rapport de force et à vouloir gagner en faisant perdre les autres n’est absolument pas la bonne.

Cherchez toujours à produire une situation satisfaisante pour les deux parties. L’autre n’est pas un adversaire.

L’assertivité se trouve à mi-chemin entre la soumission et l’agression.

Le principe est de donner naissance à une interaction positive.

Enfin, rappelez-vous qu’une personne assertive ne cherche jamais à écraser l’autre ou à vouloir se venger…

Le Guide Pour Maîtriser les Personnes Toxiques

.

Copyright ©2016 All Rights Reserved - Tous Droits Réservés

.


2 Comments

  1. Je me suis affirmé en entreprise face a une demande totalement deraisonnable de ma hierarchie, qui m’a dit, quand je voulais negocier, « c’est un ordre ». En plus j’ai eu a faire plus tard a des représailles de ma hierarchie
    Un coach m’a dit succintement qu’un salarié est par definition taillable et corveable a merci. Sur les forums, on m’a aussi dit qu’on mord pas la main qui vous nourrit…
    Je suis vraiment scandalisé par notre société. j’ai pas fait bac+5 pour etre traité comme un esclave !

    Par ailleurs on m’a aussi dit que dans certains milieux, c’est tres mal vu de s’affirmer, comme a l’armee etc..Peut-être devriez vous mettre un bemol a cette affirmation de soi en toutes circonstances

    • Ersin

      Courage Luc ! Très bonne et belle lucidité de votre part, ne vous emportez pas, restez actifs, lisez des livres qui vous intéressent, et du sport, de la détente et de la relax (c’est juste des conseils d’un inconnu, :p).
      Concernant l’armée, être assertif peut vous sauver de gros chocs émotionnels et d’humiliations. (Je ne me définis pas comme un soumis, mais j’ai instinctivement développé cet état d’individu assertif par mimétisme et par raisonnements psychologiques, et ça a marché, ceci dit d’avoir des désordres émotionnels, psychologiques, en gros d’aller mal entretient des failles).
      Être assertif rencontre des limites, en famille, en couple avec des proches, ou des gens avec qui on est prêt et on souhaite s’ouvrir profondément ou émotionnellement (c’est encore mon avis, et je n’avance pas non plus détenir la solution ultime ^^), ou alors les limites peuvent être face à des personnes plus expérimentées, plus rusées, en tout cas qui sont suffisamment (voir très) lucides.

Laissez ici Votre Commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Pin It on Pinterest

Share This