Culpabilité : 3 Astuces pour Arrêter de Culpabiliser

. 4 Vidéos Gratuites pour obtenir une Confiance en Soi Inébranlable (marre-des-manipulateurs.com).

3 trucs pour vaincre le sentiment de culpabilité


Si vous côtoyez des personnes manipulatrices et culpabilisantes, il y a fort à parier que vous ressentiez à un niveau plus ou moins élevé de la culpabilité.

Le sentiment de culpabilité peut être inconscient.

Alors comment savoir si vous êtes rongé par la culpabilité ?

 Vérifiez dès maintenant si vous avez les symptômes de la culpabilité pathologique.

Le Sentiment de Culpabilité

Le Sentiment de Culpabilité

Comme vous le savez sans doute, le sentiment de culpabilité est toxique. Il détruit l’estime de soi puis, petit à petit, la confiance en soi.

Si vous ne faites rien pour vaincre cette culpabilité, vous pouvez être certain de manquer, tôt ou tard, de confiance en vous.

Le manque de confiance en soi est un handicap qui nous met mal dans notre peau.

Vous devez absolument réagir si vous avez plusieurs de ces 13 comportements caractéristiques de la personne qui culpabilise :

  1. vous passez une bonne partie de votre temps à ressasser le passé
  2. vous regrettez vos erreurs : « si seulement j’avais fait ceci ou cela… »
  3. vous vous accusez et vous reprochez d’avoir commis une faute
  4. vous ne savez pas dire « non »
  5. vous avez le sentiment de ne jamais en faire assez
  6. vous vous excusez continuellement
  7. vous pensez souvent ne pas être à la hauteur
  8. vous avez tendance à endosser trop de responsabilités (les autres finissent par se reposer sur vous)
  9. vous avez un sens excessif du devoir « il faut que… », « je dois… »
  10. vous êtes souvent désespérée voire déprimée
  11. à certains moments, vous devenez passif, dépassé par les événements, impuissant et fataliste
  12. vous pensez parfois ne pas avoir le droit d’exister ou de vous défendre
  13. vous ne vous autorisez pas facilement du repos, du plaisir ou des récompenses…

.

Comment arrêter de culpabiliser ?


Décidez maintenant de ne plus vous laisser ronger par un sentiment de culpabilité permanent !

Voici 3 astuces qui vont vous aider à ne plus culpabiliser mais réveiller la personne forte et solide qui sommeille en vous.

.

1/ Contrez toutes les personnes qui vous culpabilisent

Malheureusement, le nombre de personnes qui en culpabilisent d’autres est élevé.

Certaines personnes le font de façon inconsciente (c’est souvent le cas des parents toxiques ou de la mère castratrice qui font des reproches à leurs enfants pour asseoir leur autorité) et d’autres le font de façon consciente (c’est le cas souvent du patron manipulateur qui culpabilise son employé pour obtenir de lui toujours plus de choses…).

La première étape sera donc d’identifier les personnes de votre entourage qui vous culpabilisent.

Si quelqu’un vous met la pression (et vous met mal à l’aise) en vous rappelant toujours une erreur passée, méfiez-vous !

Si quelqu’un vous fait un reproche, vous accuse ou vous rabaisse, méfiez-vous !

« mais pourquoi as-tu agit ainsi ? »

« si seulement tu m’avais écouté… »

« si tu m’avais demandé mon avis… »

« tu aurais du faire comme ça… »

Une fois identifiés, l’étape suivante sera de les contrer :

Dites-vous bien ceci : si vous ne réagissez pas, c’est comme si vous acceptiez les reproches.

Alors c’est très simple :

Répondez systématiquement aux gens qui vous culpabilisent.

Répliquez en refusant fermement de vous faire culpabiliser « pour rien ».

Montrez-vous déterminé et sûr de vous.

Contestez les généralisations du genre « tu es toujours en retard ».

En adoptant une attitude ferme et déterminée avec les culpabilisateurs, vous constaterez que ces gens changeront de comportements vis-à-vis de vous (ils se méfieront et oseront de moins en moins vous culpabiliser).

« Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu n’es pas capable.

C’est à toi de choisir et de vivre ta vie »

Laurent Gounelle

.

2/ Ne soyez pas trop exigeant avec vous-même

Sans le vouloir, vous pourriez aussi vous « auto-culpabiliser ».

Ce sera le cas si vous cherchez à être parfait, à tout faire bien, tout le temps, vous risquez d’être beaucoup trop exigeant avec vous-même et le jugement que vous porterez sur vous-même sera forcément défavorable.

Vous vous sentirez alors coupable de ne pas être parfait !

Faites taire la petite voix intérieure qui vous juge négativement et qui vous culpabilise.

Si vous avez eu des parents culpabilisateurs, votre voix intérieure est certainement culpabilisatrice. Pensez-y et dites-vous qu’il est impossible d’être parfait. Devenez plus tolérant avec vous-même et acceptez de ne pas être parfait.

Une fois encore, il s’agira de ne pas tomber vis-à-vis de soi-même dans le piège du triangle de Karpman. Car lorsque votre mental vous juge trop sévèrement (auto-persécution), il va provoquer en vous une émotion qui est la culpabilité (vous êtes votre propre victime !).

Au lieu de porter ce jugement culpabilisateur « c’est de ma faute si… », faites plutôt preuve de responsabilité afin de sortir du statut de victime. Pensez autrement, ne vous reprochez rien, n’accusez pas non plus les autres mais acceptez une bonne fois pour toutes que tout ne puisse pas être parfait.

De même, assumez pleinement vos échecs, vos éventuels « défauts » ou vos imperfections. Si c’est malheureusement votre cas, apprenez à ne plus avoir peur du regard et du jugement des autres et libérez-vous du mauvais sentiment de honte.

.

3/ Soignez la façon d’évacuer votre culpabilité

Ce qui est certain est qu’il ne faut pas « accumuler » la culpabilité mais apprendre à bien gérer ce sentiment.

Le problème est que si vous êtes coupable, vous allez souffrir et trainer toute votre vie le boulet de la culpabilité.

Si par contre, vous prenez vos responsabilités (en prenant vos décisions et en en assumant les conséquences), alors le sentiment de culpabilité s’éloignera de vous.

Voici les 2 choses à éviter :

a. Évitez de garder la culpabilité à l’intérieur de vous ; c’est ce qui arrive habituellement quand on se reproche constamment des choses…

« j’aurais dû… », « c’est de ma faute », « si j’avais su… »

b. Évitez de jeter la culpabilité sur les autres, c’est ce qui se produit quand on accuse autrui…

« tu aurais dû savoir que… », « c’est encore de ta faute », « si seulement tu m’avais écouté… »

Voici 7 étapes pour se libérer de la culpabilité toxique.

Acceptez de recevoir 4 vidéos gratuites et obtenez une confiance en vous inébranlable

.

Copyright ©2016 All Rights Reserved - Tous Droits Réservés

.


Laissez ici Votre Commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Pin It on Pinterest

Share This