Le Pervers Narcissique : Voici ce qui le Rend si Dangereux

. Vidéo pour reconnaître et contrer les personnes culpabilisantes (marre-des-manipulateurs.com).

Le Pervers Narcissique est le plus Dangereux des Manipulateurs


Le saviez-vous ?

Le pouvoir destructeur d’un pervers narcissique est effrayant !

Si par malheur vous tombez dans ses griffes, ce pouvoir s’exercera sur vous et il vous fera vivre un véritable calvaire.

Le pervers narcissique éprouve un besoin de posséder autrui puis de le détruire.

Pourquoi en est-il ainsi ?

le pervers narcissique

Le Pervers Narcissique

Dans mon article sur la perversion narcissique, je vous expliquais que le pervers narcissique a dû souffrir d’un psycho-traumatisme durant son enfance à cause sans doute de parents violents, trop exigeants ou indifférents.

Il en résulte que celui ou celle qui côtoie un pervers narcissique va subir un traitement particulier qui lui fera perdre son estime de lui et sa joie de vivre.

Sa santé psychologique est directement menacée. Mais ce n’est pas tout. Son intégrité physique est aussi en danger puisque les victimes souffrent généralement d’une perte d’appétit, de troubles du sommeil, de maladies psychosomatiques, de déprime, de dépression pouvant aller jusqu’au suicide…

.

Pourquoi le pervers narcissique est-il dangereux ?


Voici 7 bonnes raisons de se méfier des pervers narcissiques :

1. Nous sommes tous menacés

Dans notre vie, nous croiserons tous un jour un pervers narcissique. Nous sommes tous concernés par cette menace.

Il peut s’agir d’un collègue, d’un supérieur hiérarchique mais cela peut aussi être un parent, un ami, un professeur, un voisin ou plus dramatique encore un conjoint !

Personne n’est à l’abri de la menace d’un pervers narcissique.

Dans le cas d’un collègue de travail, on parlera de harcèlement moral. Dans le cadre du couple, on trouvera les cas les plus graves car c’est à ce niveau que la dépendance affective sera la plus forte.

.

2. Le pervers narcissique rend sa victime dépendante

Le piège est là ! Car même si vous percevez qu’il y un danger ou un côté malsain dans la relation, vous ne pourrez pas vous en séparer. En effet, le pervers narcissique aura scrupuleusement organisé votre dépendance psychologique.

Comment fait-il ?

Il vous dénigre, vous culpabilise, vous rabaisse, vous humilie, vous insulte et va jusqu’à mettre en doute vos qualités, vos compétences et même votre personnalité toute entière. Vous perdez progressivement confiance en vous, vous perdez le contrôle de votre vie et vous vous estimez nul(le).

Le pervers narcissique vous rendra financièrement dépendant de lui.

Et il aura pris le soin de vous isoler de votre entourage (amis, famille) pour accroitre son emprise sur vous.

Soyez particulièrement vigilant si vous avez l’impression de vous retrouver de plus en plus seul et isolé…

.

3. Le pervers manipulateur narcissique vous tue à petit feu

Si vous n’êtes pas averti, vous ne verrez absolument rien venir. Et petit à petit, le pervers narcissique manipulateur vous aura fait subir un lavage de cerveau. Ses paroles sont très toxiques comme un poison que l’on administre à petites doses.

Au fil du temps, de façon insidieuse, ce manipulateur exploite sa victime et cherche à se valoriser à ses dépens.

.

4. Il vous vide de votre énergie

Le pervers narcissique exerce une emprise sur vous. Comme si vous étiez leur batterie, ils vous vident complètement de votre énergie. On dit parfois aussi qu’il vous “vampirise” ou qu’il vous “dévitalise”.

Alors vous finissez par perdre vos repères.

Le mécanisme fondamental est le suivant : vous possédez une ou plusieurs qualités que le pervers narcissique vous envie. Il va tenter de se les approprier et si ce n’est pas possible, les détruire pour qu’elles n’existent plus.

.

5. Le pervers narcissique est extrêmement difficile à reconnaître

Les manipulateurs pervers narcissiques se comportent comme des caméléons, ils possèdent plusieurs visages.

S’ils le veulent, ils peuvent se montrer charmeurs, agréables, sympathiques, sociables et altruistes. Mais ces qualités leur servent à mieux manipuler les autres.

Le pervers narcissique joue sournoisement avec sa victime en alternant les menaces, le chantage, avec des demandes de pardon, des déclarations de tendresse et d’amour…

C’est en raison de ses grandes qualités de “comédien” que vous mettrez beaucoup (trop) de temps à le reconnaître et à réaliser la gravité du piège dans lequel vous êtes tombé.

Lisez Comment Démasquer le Pervers Narcissique

.

6. C’est un monstre dénué de tous sentiments.

Le pervers narcissique ne ressentira aucune souffrance devant celle des autres.

Il est incapable d’empathie ou de tristesse et votre déchéance lui procurera énormément du plaisir.

Si vous êtes dans la détresse, il profitera sans scrupule de vos failles, de vos manques, de votre fragilité.

Le monstre pervers narcissique est un être incapable d’aimer !

.

7. Quitter un pervers narcissique est très difficile.

Il est souvent trop tard lorsque l’on prend conscience de la gravité de la situation. Quand la victime réalise, elle n’a plus la force et l’énergie pour s’en sortir.

Et pourtant, il FAUT se sortir des griffes du pervers narcissique.

Le plus vite c’est le mieux.

La priorité sera de retrouver confiance en soi.

Pour savoir comment se débarrasser du pervers narcissique, consultez Comment Se Débarrasser d’un Pervers Narcissique et Comment Quitter un Pervers Narcissique.

Le Guide Pour Maîtriser les Personnes Toxiques

.

Copyright ©2016 All Rights Reserved - Tous Droits Réservés

.


35 Comments

  1. debarge

    Pour ma part, j’ai rencontré une femme perverse narcissique. J’ai vu comment cela fonctionne. Il faut analyser et fuir très vite.

    Elle s’appelle xxxxxx yyyyyy et habite à wwwwww. Elle consulte le site vivastreet pour attraper une proie.

  2. Alison

    Je suis restée cinq ans avec un pervers narcissique. A l’époque ce type de personne n’était pas connu. Je suis partie alors que nous avions un bébé de dix mois. Personne n’a jamais compris le danger de cet homme. Je portais plainte pour harcèlement moral parce qu’il venait en bas de chez moi, tapait sur la porte, m’envoyait des dizaines de textos et de mails par jour me critiquant. J’ai essayé d’expliquer aux juges pour enfant ce que faisait subir ce pervers à son fils et à moi. A chaque fois on m’a renvoyée à des mediatrices qui se laissaient dominer par lui. Une juge a ordonné une enquête psychiatrique il y a trois ans, alors que je demandais que le père arrête d’obliger son fils à passer une heure et demie par jour dans les transports un jour sur deux pour aller chez lui, où il vivait dans un taudis avec sa mère paranoïaque schizophrène. En plus d’obliger l’enfant à faire des activités extra-scolaires éloignées de ses amis et de ma maison. Et bien l’enquête n’a pas été faite parce que le père a refusé de payer la moitié des frais. Je suis restée sans réponse et sans jugement pendant trois ans. Pendant ce temps là, mon deuxième mariage tombait en ruines, mon mari est devenu très violent. J’ai eu le courage de le quitter. J’ai déménagé trois fois seule afin que mon fils reste dans son collège avec ses amis de toujours. Le pervers me soutenait au debut, a gardé mes enfants pendant que je portais plainte pour violences…au bout de six mois, il a changé de discours, mon mari m’avait frappée parce que je suis une femme hystérique etc. Il a commencé à échanger avec mon mari afin de me rabaisser aux yeux de mon fils. Au bout d’un an de cette amitie, mon fils s’est suicidé. Je me sens abandonnée par le système. Personne n’a compris, personne ne m’a aidée. Et ce pervers a utilisé notre fils comme arme contre moi jusqu’à sa mort.

  3. Comment dénoncer un Perver narcissique sans prendre des risque. je suis restée avec un depuis 12 ans. Il est
    un homme très important au Luxembourg et continue à sevir?

  4. marie-france

    oui moi aussi je vis 40 ans AVEC un Pervers Narcissique et c’est l’enfer

  5. Sandra

    Le pervers est dangereux sous ses faux airs d’ange je suis d’accord avec vous !
    Si on rencontre une personne avec qui très vite on se sent mal à l’aise pas nous mêmes pas libre d’être nous mêmes on se sent pas libre de s’exprimer librement le pervers infantilise ses proies il se croit supérieur guide divin intelligent .
    Très vite vous vous sentirez étouffée confuse vous vous poserez beaucoup de questions prenez vos distances….dites lui les choses et observé si il continu à vous manipuler en vous culpabilisant dévalorisant critiquant ….ou si dans le temps il tient compte de ce qu’il vous met mal à l’aise triste qui vous blessé si il continu c’est que c’est un p.n. le dernier s’excuser ou nier ou reporter la faute sur moi .
    Il recommençais toujours le même cirque bourreau victime sauveur il y a pas de dialogue pas de communication normale c’est une relation en déconstruction constante il ne sait que critiquer se plaindre se vanter et être gentil ( hypocrite compliment sans intérêt ) ya que des tensions stériles que le pervers créer .
    Le pervers créer des conflits stériles et si vous réagissez vous accuse de créer des conflits pour rien c’est toujours vous le problème vous avez pas d’humeur trop sensible agressive vous chercher les problèmes !
    Alors que c’est lui qui projette sa personnalité ses tares sur vous ils veulent que vous culpabilisez que vous doutiez de vous que vous perdiez confiance en vous en votre jugement vos capacités .
    Vous ne pouvez pas toujours avoir tort ?
    Vous ne pouvez pas être vous mêmes ?
    Vous ne pouvez pas exprimé vos besoins envies ressentis ?
    Vous vous sentez inutile nulle moche idiote ?
    Ne cherchez pas plus loin l »autre ne vous aime pas mais vous utilise vous instrumentalise vos doutes vos peurs votre souffrance la mauvaise image que vous avez de vous et en faites la personnalité de ce malade qui pour ne pas soigner sa dépression sa folie projette sur vous sa dépression sa folie .
    Coupez partez le temps guérira vos blessures qui sont pas les votres mais les siennes .
    C’est lui qui est nul moche idiot sadique malsain menteur hypocrite sans valeurs sans personnalité un trou noir sans affect .
    Il refuse de se soigner et il préfère vomir sur les autres c’est son problème !
    Coupez fuyez laissez le dans son mal être laissé le s »admirer devant son miroir tout c’était qu’illusion qu’a pparence .
    Le p.n. n’est pas un homme c’est un illusionniste un imposteur tout n »est que vide que chaos chez lui .
    Son intérieur est vide aucunne émotion positive aucun affect pour autrui .
    Seul lui compte il s’aime infiniment et n’zime que lui il s’aime trop tard pas de place pour un autre et il aime faire du mal faire souffrir c’est un sadique ya des femmes comme ça aussi .
    Ne nous voulons pas la face pour lutter contre ces pourris il faut coupez et fuir .
    Ne les excusez pas ils ont aucunnes excuses aimer faire du mal ? Aimer mentir ? Aimer utiliser les autres à leurs dépends ?
    Est anormal c’est eux le problème pas nous .j’ai vite quitté ce p.n. qui faisait tout pour me bouffer mon énergie et me pourrit la vie l’air de rien bien-sûr nan nan c’est pas de sa faute toujours la mienne et ses excuses ne sont même pas sincère ce p.n. s »excusait tout en draguant ailleurs prétendait m’aimer vous pensez qu’une personne amoureuse vous méprise drague ailleurs vous maltraite ?
    La seul chose qu’il aimait c’était profiter de moi et me faire du mal c’est grave c »est triste c’est inhumain mais c’est la réalité .
    J »ai dégagé ce malade de ma vie je mérite 1000 fois mieux qu »un tordu pareil !
    Il voulait devenir moi ce malade ce jaloux ce frustré .
    Partez vite n »attendez pas d’être ko malade ..
    Je me sens de mieux en mieux loin de lui parfois je me sens seule mais ça passe je me concentre sur mes projets ma famille mes amis …
    Ne retournez pas avec lui il changera jamais les p.n. sont incurables .
    La meilleure vengeance réussissez votre vie soyez heureuse montrez lui que vous vivez très bien sans lui que vous avez pas besoin de lui quand il vous crutiquez vous devalirisez c’est de lui qui parlé .
    Sans nous les pervers sont insignifiants soyons plus forts et plus intelligents qu’eux meprisons les si vous les croisez soyez superficiels flous ne racontez pas votre vie .
    Un pervers se sert de nos failles pour nous faire du mal .
    Soyez sans failles face à eux votez les comme des enfants dans des corps d’adultes pas comme des hommes ou des femmes ils sont immatures irresponsables mythomanes paranoïaques au bord de la folie .
    Imaginez un enfant de 5 ans vivant dans un monde d’adultes ya de quoi à avoir peur à être parano c’est la jungle pour eux les autres sont des ennemies des méchants des pervers .
    Ah oui le pervers pensent que c’est les autres les pervers ils sont dans le déni constament !

    • bjr Sandra
      merci à toi
      je te tire mon chapeau

      tu mérité triplement le respect de tous ceux qui t’ont aimée parce que tu as empêcher cet animal de gâcher l’amour qui t’a construite depuis ton enfance, pour qu’un parasite s’imagine qu’il peut gâcher tout cela.. un insecte crasseux et virulent.
      Sandra merci tu es une personne magnifique et admirable..Malheur à cet imbécile qui a oser

    • Bourron

      Merci sandra
      Tu dis les mots que je pense
      Je me sens moins seule
      Bon courage

    • Bjr à tous. Je pense être pn vulnerable, sauf que je suis tres peu sociable et que je ne sais pas me gerer. Tres lent à faire des choses simple pour tous le monde. J’ai 2 enfants, Marié (meme si mal passé..) je pense à me suicidé, j’arrive pas à en avoir le courage aujourd’hui. Mais je n’ai pas le choix, je ne pourrai jamais changé. Je me reconnais enfant ds un corp d’adulte, meme si je fais jeune. Jambes courtes trong long.

  6. Artémis

    Bonjour,

    Merci pour cet article.

    Homme de 37 ans, j’ai mis beaucoup de temps à m’apercevoir que ma mère est une perverse narcissique. Je suis issu d’une famille de 9 enfants. Il m’a fallu plusieurs séances de psychothérapie pour m’en apercevoir car le manipulateur a cet art de se défiler face à ce qu’il fait et à « enfumer » les autres quand on le met face à ses responsabilités. Cet auto-dédouanement ou cette fuite (tactique de l’anguille du manipulateur) provoque du déni chez les personnes qui en sont victimes, déni dont mes frères et sœurs sont toujours atteints, même si certains commencent à avoir une certaine lucidité.

    Comme mon père était violent et atteint de paranoïa (mais pas pervers narcissique), je ne voyais pas pendant longtemps le problème chez ma mère, la prenant pour une victime (ce qu’elle voulait paraître d’ailleurs, accusant toujours mon père du mal réel qu’il lui faisait) à être restée dans ces conditions avec mon père pendant plus de 20 ans, pour appliquer la règle de l’indissolubilité du mariage catholique. Il est de fait que mon père maltraitait ses enfants par ses crises insupportables de paranoïa et de critiques continuelles très dures envers les personnes qu’il estimait l’avoir offensé (dont certains de ses enfants pouvaient faire partie). Le catholicisme traditionaliste mêlé à cette maladie a rendu les choses encore plus pénibles. Car mes parents se sont servi des lois de la religion chrétienne (obéir à ses parents et aimer son prochain) pour faire appliquer aux enfants quelque chose qu’ils ne faisaient pas eux-mêmes et profiter de leur docilité et leur amour. Objectivement quand je vois ce que mes parents ont fait, je n’appelle pas cela « aimer ses enfants ». Bien sûr « la critique est aisée mais l’art est difficile ». En même temps, il est évident qu’un enfant ne peut pas être responsable des turpitudes de ses parents.

    Pendant leur séparation, mes deux parents ont été très durs l’un envers l’autre, s’accusant chacun sans se remettre en cause et en prenant à partie les enfants.

    Pendant longtemps j’ai cru que la majeure partie du problème venait de mon père, croyant plus les accusations de ma mère que celles de mon père, mais maintenant je vois que ma mère a joué un rôle destructeur elle aussi. Elle était bien moins violente que mon père extérieurement, ne piquait pas les colères terribles de mon père. Mais elle n’a pas apaisé la maladie psychiatrique de mon père. Elle excitait mon père (peut-être sans le savoir ?) et aggravait sa maladie par une application très stricte de la religion catholique. Elle gardait une emprise malsaine sur son mari et ses enfants par la religion.

    J’ai lu les symptômes du manipulateur pervers narcissique décrits par les professionnels et ma mère correspond à 80 % à ces derniers. Elle est intrusive, voulant tout contrôler dans la vie de ses enfants, avec d’une volonté de dominer, d’infantiliser et d’intimider ses enfants. Je m’aperçois que DANS LES FAITS, il y a eu très peu d’amour et il n’y en a toujours pas. Très dur quand on a en face de nous quelqu’un qui prêche l’amour (si j’avais eu en face de moi quelqu’un qui ne le prêchait pas, cela aurait été plus logique et moins destructeur).

    Si on n’applique pas le catholicisme de ma mère, elle nous fait la guerre et nous dénigre (par derrière le dos) vis-à-vis des autres enfants. Ma mère met la zizanie entre ses enfants, divise pour mieux régner. Elle se montre gentille mais LES FAITS SONT LA. Là je viens de complètement couper les ponts avec elle mais également avec mes frères et sœurs (de toute façon on se parlait très peu) car il y a un tabou absolu que l’on ne peut jamais aborder en famille qui est très dur à supporter quand je vais les voir : celui de la psychose de ma mère, toujours omniprésente dans la famille. Ma mère essaie de reprendre le contrôle en m’appelant ou me laissant des messages (dans sa dernières lettre elle m’écrivait : « garde toi de tout mal », ce qui manifeste un manque de confiance en moi et une volonté d’infantiliser son fils de 37 ans). Elle me contrôlera même si je ne lui parle pas, par ses critiques incessantes et la guerre qu’elle mène contre ceux « qui ne sont pas dans le rang », toujours par derrière le dos.

    Ma mère n’aime pas son propre sang, DANS LES FAITS.

    Comme elle met un masque et qu’elle joue une comédie, se faisant passer pour sainte, cela fonctionne très bien sur les personnes extérieures à la famille (ou une de mes sœurs sur qui j’ai vu qu’elle était tombée dans le panneau), qui ne voient pas le mal qu’elle fait à ses enfants et qu’en fait TOUT EST FAUX. J’ai déjà entendu des personnes me dire : « respecte ta mère » et accabler mon père de tous les maux. Mais le mal vient aussi de ma mère et il est d’autant plus dur à supporter qu’il est caché, alors que chez mon père ça se voyait très vite.

    Je suis toujours célibataire, n’ayant jamais partagé ma vie avec quelqu’un, ayant tendance à rejeter les femmes et ne supportant pas de partager l’intimité d’une autre personne, l’intrusion de ma mère y étant pour quelque chose (j’ai mis tant de temps à m’en apercevoir). Voilà où j’en suis. J’ai toujours cherché à excuser ma mère du mal qu’elle nous a fait mais la psychothérapeute me dit que ma priorité doit maintenant être mes désirs et non ceux de ma famille très dure. J’ai cru aux lois chrétiennes et les ai appliquées, croyant bien faire. Mais je me faisais du mal à chercher à appliquer les croyances de ma mère, qui sont un catholicisme à elle et non « le » catholicisme, car son catholicisme a été mélangé à une psychose.

    Ma mère est UN MUR avec qui on ne peut communiquer. La communication est toujours dans un sens, le sien. Impossible de réchapper à ses idées et son contrôle qu’elle impose, sans en avoir l’air.

    Et puis quand je parle à mes frères et sœurs, j’ai l’impression d’avoir affaire à des pions de ma mère, des gens qui ne pensent pas par eux-mêmes, incapables d’aimer en vérité car toujours sous son emprise. Il y a toujours une souffrance quand je leur parle ou que je les fréquente.

    Alors, une seule solution pour moi : la fuite et la disparition de la famille. Tout n’est que souffrance, manipulation, domination, emprise dans cette famille. Ma mère en est la reine.

    Quand elle mourra, je serai soulagé à l’idée qu’elle ne pourra plus faire le mal qu’elle faisait, que la source du mal sera tarie, que la guerre qu’elle me mène par derrière le dos sera finie. Je n’irai pas à son enterrement et tant pis pour ce que pense ma famille. Mais le mal sera toujours là car il est fait. La zizanie semée par ma mère a causé de grands dommages irréversibles.

    Ma mère a fait 9 enfants mais c’est comme si j’étais orphelin. J’aurais préféré qu’elle en fasse 2 ou 3 mais qu’il y ait de l’amour entre nous.

    J’ai déjà pensé plusieurs fois au suicide. Ma mère n’apaisait rien, au contraire. Elle avait juste une « compassion d’objet » envers moi. Elle prend ses enfants et les jette « comme des chaussettes », les manipulant à souhait. Une grande accusatrice qui met le poids de ses propres problèmes sur eux (je me souviens qu’elle m’accusait de « faire la victime », ce qu’elle sait très bien faire elle-même, notamment en se faisant passer pour la victime de moi-même quand elle me fait la guerre parce que je n’applique pas ce qu’elle veut : dans cette attitude maternelle, on voit que le mot pervers prend tout son sens : elle renverse sa culpabilité sur les autres).

    J’essaie de m’en remettre mais c’est très dur. Voilà 3 ans que je vois une psychothérapeute mais le mal est toujours là. J’essaie de m’ouvrir aux autres et prendre conscience qu’il y a des femmes qui ne sont pas comme elle, qui peuvent aimer en vérité.

    Surtout ce qui me fait peur, c’est de reproduire le schéma du dominant-dominé, schéma que l’on a naturellement tendance à reproduire, quand on a connu ça. C’est la raison pour laquelle je suis toujours resté seul pour éviter de reproduire ce schéma familial si toxique.

    Je ne souhaite à personne de vivre l’enfance que j’ai vécue. Mais au moins cela aura eu l’avantage de forger son caractère et de se faire violence pour s’en sortir, malgré cette mère pn.

    J’essaie de me convaincre que contrairement à ce qu’elle dit, ce n’est pas elle la victime. Difficile d’arrêter de dire que je suis un salaud de ne plus la voir et de la laisser tomber… Difficile de mettre fin à cette torture intérieure et cette culpabilité.

    Cela ne peut venir qu’en coupant avec elle mais le manque d’amour sera toujours là.

  7. Sandrine

    Bon post ! 🙂
    Ne culpabilisez pas ne vous excusez pas avec un p.n.
    Dites simplement les faits concrets mais sans l’accuser prenez vos distances …
    N’ayez pas pitié pour lui où elle le p.n. n’a pas de compassion de regrets de scrupules à faire du mal à utiliser autrui .
    Quoi que vous dîtes vous faites vous avez tort et aucunnes gratitudes !
    Plus vous en faites et plus le p.n. est infect si vous recevez pas de retour et que des critiques arrêtez de donner c’est inutile .
    On est ni Spy ni assistante sociale ni bouc émissaire ni faire valoir .
    Faut arrêtez de donner si on a pas de retour je fonctionne ainsi ça m’évite qu’on profite trop de moi .
    Le p.n. est un profiteur ne prêtez pas d’argent .
    Ne soyons pas naïf une personne qui vous aime vous encourage vous aime comme vous êtes .
    Un p.n. est constament en train de manipuler toujours à vouloir façonner l’autre….
    Le p.n. ne dialogue pas il insinue constament projette constament change d’avis constament…ect sur vous lui les autres …
    Impossible de construire avec une personne instable irresponsable sans valeurs sans honneur…
    Le p.n. joue au gentil par intérêt …et au méchant pour trouver son équilibre on lui sert de nourriture et de poubelle ça lui évite la dépression le suicide la folie est de travailler sur lui .
    C’est nous qui tombons malade à sa place .
    Si vous vous sentez mal triste inutile idiote sans intérêt …quand vous êtes avec une personne c’est que c’est un p.n. si vous vous sentez comme une enfant ou comme une maman se sont les mêmes symptômes pour toutes les victimes .
    L’autre le p.n. est au bord de la folie c’est un état limite pour ne pas basculer il se sert des autres comme nourriture comme un prédateur .
    Les p.n. sont persuadés d’être entourés d’incomoerents …
    Ils pensent réellement être supérieurs à la majorité spéciaux divins et si ils ont pas réussis gloire argent …c’est à cause d’eux …pas de chance….ça pleurniche beaucoup un p.n. pour obtenir soutien aide cadeau argent faites attention .
    Tout tourne autour du p.n. il parle beaucoup mais vous verrez rien ou pas grand chose c’est pour vous maintenir dans l’espoir demain plus tard un jour .
    La réalité c’est que tout tourne autour de lui vous n’avez aucun droit juste des devoirs responsabilités ….
    Si vous êtes fatiguée malade ou que vous refusez d’être maltraitée le p.n. vous remplace ou va voir ailleurs comme nous on change de chemises on a aucunne valeur à ses yeux .
    Le p.n. à rarement une seule proie la fidélité ne fait pas partie de son monde à lui .
    Il est au dessus des autres des lois…vous trompez c’est naturel vous mentir…vous faire du mal aussi c’est mérité pour lui .
    Se sont des sadiques ils jouissent de voir les autres souffrir s’entretuer …
    On peut pas les changer mais nous on peut les identifier au plus vite et ensuite prendre de la distance se protéger et coupez .
    Le gentil du début n’a jamais existé le méchant c’est son vrai visage et il est fière d’être une pourriture et de prendre les autres pour des idiots !
    Un pervers c’est un prédateur ça ressemble à un homme mais c’est un gamin caractériel capricieu méchant menteur et qui boude quand il est pas content ou qu’il obtient pas ce qu’il veut et ça arrive souvent le pervers est très souvent frustré on sait pas vraiment pourquoi même lui il sait pas vraiment mais il boude des heures des jours…
    Puis revient …
    Un p.n. est incurable invivable insupportable et parfois gentil adorable pour vous maintenir sous emprise
    Si on se contente de miettes comme les pigeons ça peut durer des années si on ne tolère pas tout ses abus fréquents on part vite !

  8. Sandrine

    Bonjour,
    Me reconnaissant dans ces divers témoignages, j’ose aujourd’hui affirmer que j’ai été victime de ce genre de manipulateur. En effet, je l’ai rencontré il y a 8 ans. Il venait de se séparer, il avait un charme indéniable, il était jovial avait de l’humour, il m’envoyait alors des messages remplis de tendresse. Il ne m’a pas fallu longtemps pour tomber follement amoureuse de lui. Seulement voilà, il a repris contact avec son ex et affirmait qu’il était amoureux de 2 femmes et qu’il ne voulait pas choisir. S’en est suivi des multiples périodes de ruptures et de retrouvailles, moi gardant espoir que ce serait moi qu’il finirait par choisir car comme le dit l’adage, si tu aimes 2 personnes choisis la deuxième car si la première était la bonne, la deuxième n’existerait pas…
    A chaque fois qu’il sentait que je lâchait prise dans cette relation, il me soutenait qu’il avait besoin de moi, que je lui apportais tant etc…Je suis même devenue sa maîtresse, moi qui suis contre ce principe.
    Il a tout fait pour que cette femme et moi nous nous détestions sans même nous connaître, ainsi il s’assurait que l’on ne se recontre jamais.Il y a 2 ans, cette femme a pris contact avec moi et j’ai accepté de la rencontrer. Elle m’a alors parlé de pervers narcissique, ce que j’ai d’abord occulter.
    C’est à cette époque que nous nous sommes remis ensemble…. et que elle a définitivement tourné la page. Il a alors tout fait pour m’éloigner de mes amis et ma famille, me soutenant qu’ils me manipulaient, se servaient de moi. Et cela a fonctionné, je me suis fâchée avec certains d’entre eux.
    il y a un an, lassée de l’entendre me dénigrer, du manque d’attentions pour moi, j’ai décidé de le quitter. S’en est suivi une rage folle de sa part allant jusqu’à me frapper et me menacer physiquement. Quelques jours se sont passés et il s’est excusé, m’envoyait des messages d’amour, et tout le baratin… Il a continué dans son jeu de séduction plusieurs semaines, trouvant toujours moyen de me contacter ou de provoquer la rencontre.J’ai fini par craqué et ai accepté de le revoir.
    Là je n’étais plus la bonne à rien, celle qui ne pourrait rien faire sans lui, il me mettait sur un piedestal, j’avoue que cela m’a beaucoup perturbée. J’ai craqué et ai accepté de lui redonner une énième chance ! Mais je ne me sentais pas bien dans cette relation, je me suis rendue compte que je doutais constament de sa fidélité, car sans compter son ex qui avait été toujours présente jusque là, il ne pouvait pas s’empêcher de draguer toutes les femmes qui lui plaisaient.
    Il y a quelques semaines je lui ai signifié que je souhaitais que l’on se sépare, n’étant pas heureuse et manquant de confiance en lui. Et depuis, tour à tour menaces et des je t’aime à en crever…
    Aujourd’hui il me menace de me pourrir la vie, de pourrir la vie de ceux que j’aime et me dit que c’est moi qu’il l’ai détruit. Allant même à me dire qu’il allait « me crever » puisqu’il n’a plus rien à perdre.
    Je réalise que je vois désormais deux personnes chez lui, le charmeur (dans tous les sens du terme)auprès de ses amis et sa personnalité qu’il me montre.
    Je comte bien tenir bon cette fois et me défaire de son emprise définitivement même si la peur qu’il n’exécute ses menaces est bien présente.

  9. fouretier

    gentille pendant un moment puis denigrement hurlement j’usqu’à menacer de me fraper depuis 4 ans j’a des douleurs aux oreilles de ses hurlements et en endépression .folle furieuse

  10. C’est carrément l’enfer…
    Le PN vous détruit psychologiquement complètement et se repaît de votre déchéance…
    Il peut saccager plusieurs vies en même temps, ça ne le dérange pas plus que ça !
    Une ordure accomplie, même si toute cette méchanceté et ce sadisme sont les conséquences d’un état pathologique assez bien connu de nos jours.
    A fuir comme la peste le plus tôt possible, mais il est souvent déjà trop tard !

  11. Wendette

    Bonjour,
    C est incroyable j ai l impression de lire mon histoire!! J essaie de me sortir des griffes de mon conjoint mais il est très manipulateur et devient extrêmement méchant l’orque il sent qu il perd le contrôle. Je vis constamment sous les menaces et dans l angoisse qu il me détruise le peu qu il me reste. Il me rabaisse, me hurle dessus, m insulte et m accable constamment. Je n ai plus la force de me battre contre lui ce qui étonne fortement mon entourage qui m à toujours connu comme quelqu un de forte et assez grande gueule. Je sais que c est un monstre qui ne m apporte que du mauvais mais malgré tout lorsqu il part je me sens seule et pense au bons moments, me dit qu effectivement c est peut être moi le problème, que je dois faire encore plus d efforts…
    Quand je prends un peu de recul j ai honte de m être faite manipulée de la sorte.

    • Marie-Soleil

      Mais non Wendette, ne te sens SURTOUT pas responsable tu le sais au fond de toi depuis longtemps que quelque chose cloche avec ce mec non? Il a tellement bien réussi son jeu que tu doutes de toi mais écoute ta petite voix et sauve toi c’est ta santé qui en dépend et crois-moi je sais de quoi je parle…

    • Bonjour wendette, j’ai vécu 30 ans avec un pervers narcissique! Ce n’est pas toi le problème, je suis passée par là et je me disais que je devais être la fautive et il faisait tout pour m’en persuader. Je ne vais pas raconter l’enfer que j’ai vécu ce serait trop long. J’ai eu envie de mourrir plus d’une fois, j’étais devenue une personne triste et sans énergie. Puis l’instinct de survie à été les plus fort et j’ai débuté une thérapie (que je continue depuis 6 ans) et le psy m’a souvé la vie. Peu à peu j’ai vraiment pris conscience que je n’étais pas folle et nulle, que je vivais avec un malade et je me suis mise à m’affirmer de plus en plus. Plus je m’affirmais, plus il allait loin dans l’ igominie, mais je tenais bon. Et puis un soir il m’a littéralement répudiée en 2 phrases assassines sans dire pourquoi il ne voulait plus de moi. En fait il vivait une liaison avec une autre, le lâche même pas le courage de me le dire en face! Il atrouvé une autre proie maléable, j’ étais devenue trop forte et ça pour un pervers c’est insupportable. Cela ne veut pas dire qu’il me laisse en paix, même si nous ne vivons plus ensemble il s’acharne dans la destruction (pillage du compte joint, humiliations, mensonges énormes…) . C’est dur mais je tiendrai, d!autant que j’ai appris depuis qu’il m’a presque toujours trompée et c’était insoupçonnable, vraiment très doué dans la double vie ce salaud! Tout ça pour te dire qu’ il ne faut pas compter sur un espoir de changement, tu ne dois pas rester seule avec ça. Fais toi aider, les amis sont précieux dans ces cas là, c’est sûr qu’au début c’est tellement énorme que les gens ont du mal à te croire, surtout que ces malades ont 2 visages : le gentil monsieur devant les autres, le monstre avec sa famille. Maintenant mes amis n’ont plus aucun doute sur le personnage… Je ne sais si tu as des enfants, mais il faut vous tirer de là à tous, il a bousillé les miens qui, heureusement, maintenant comprennent ce qui nous est arrivé, mais les dégâts sont là. Sauve ta peau car c’est vraiment de cet ordre là. Courage

    • je me reconnais aussi bien là, mais vous devez suivre votre intuition, c’est votre signal d’alarme, bonne chance et n’ayez pas honte, vous avez besoin d’amour et d’attention, comme tout être normal!!!gardez cela bien en vous…c’est votre vital..vivez, et je vous souhaite bonne chance

  12. Coupez et partir seule et unique solution !
    Inutile de discuter avec un pervers narcissique vous avez tort il projette sur l’autre toutes ses contradictions internes son chaos son mal être .
    Les p.n. se servent des autres comme nourriture narcissique et poubelle psychique.
    Incapable d’empathie de compassion incapable de se remettre en question .
    Il ne doute pas et persuadé d’avoir toujours raison vous ment retourne toujours la situation contre vous parano .
    Ya rien à esperer avec un p.n. quand il vous parle c’est à lui qui se parle on lui sert de mauvais miroir .
    Le p.n. est un sadique avoir du plaisir à faire du mal à toujours essayer de dominer de contrôler l’autre la relation est toxique.
    Quoi que l’on dise fasse pour le p.n. on a tort .
    Il ne doute pas bien au contraire persuadé d’être plus beau plus fort plus intelligent que les autres .
    Il se contredit constament respecte pas sa parole change d’avis selon son humeur son interlocuteur .
    Créer des faux conflits pour des broutilles c’est son unique mode de fonctionnement.
    Vous soumettre vous battre ou partir .
    Échanger et partager simplement avec un p.n. est impossible la manipulation constante n’est pas de la communication juste une façon d’influencer autrui à ses dépends pour obtenir un avantage personnel .
    Incurable invivable un p.n.
    Imprévisible il passe son temps à calculer à observer à créer des situations malsaines desagreables pour les autres .
    Sa façon à lui d’etre le centre de l’attention .
    Vos émotions négatives ou positives sont sa nourriture si vous souffrez le p.n. souffre pas si vous êtes heureux le p.n. souffre .
    Il fera tout pour que vous doutiez vous souffrez vous faire du mal ya que comme ça qui trouve son équilibre en critiquant vomissant sur les autres .
    Ça donne des conseils ça veut imposer sa loi .
    Vous devez être parfait pour lui .
    Par contre le p.n. lui il a le droit d’être imparfait d »être fatigué de faire des erreurs de se tromper mais pas vous .
    Ça doit fonctionner comme lui veut il impose sa loi qui change constament .
    Et il critique se plaind sans arrêt pour des futilités il voit toujours les mauvais côtés le mal partout .
    Négatif sans arrêt pleurnichard .
    On peut pas soigner les autres par contre on peut nous se protéger et refuser des comportements des abus inacceptables et en coupant on est à l’abri .
    Le pervers narcissique n’a jamais travaillé sur lui il a toujours préfère vomir sur les autres pour exister !

  13. Ils auraient besoin de se faire soigner….
    Le hic, c’est que pour eux, les grands malades ce sont les autres…

  14. Es- ce que ces pathologies la peuvent être transmises aux enfants (hérédité )
    Merci de me repondre

    • chrysphoenix

      Personnellement,je pense que oui,j’ai 3 personnes de ma famille proche qui le sont,mon pere,mon frere et ma soeur. J’ai vecu dans une famille violente physiquement et psychologiquement mon pere dominait ma mere qui se laissait faire,mon frere pousse jusqu’à enfermer chez lui a clé la personne qui partage sa vie le temps qu’il est au travail et ma soeur prend le control sur la vie des gens se faisant passer pour quelqu’un de bien,de genereuse mais qui cache une vraie malade qui n’hesite pas à vous faire payer le prix fort si elle sent que vous lui echappez.Elle agit de façon sournoise et se fait passer pour la victime de perversion narcissique.C’est tres difficile à vivre.J’ai vite coupé les ponts avec mon frere et mon pere mais j’ai eu du mal avec elle car nous etions relatirement proches petites,on etait tres complices on se soutenait beaucoup face à la violence de mes parents et de mon frere,c’est pour ça que je suis encore affectée par cette situation.Celà fait 2 ans que j’ai coupé les ponts avec elle et 21 ans mes parents et frere.C’est tres difficile pour mes enfants et moi mais il faut en faire le deuil pour se reconstruire.

  15. Je fréquenter un homme séduisant tombe sous son charme et croyant que c était mon âme soeur enfin rencontré alors que j étais dans une période délicate ou je étais écoeuré déprime frustré et donc prête à accueillir de l amour et surtout le soutient des un homme passant
    Étant en même temps méfiante et mystérieuse rajoute au fait que je sois intéressante
    Il était séduit fou amoureux et c ce qu me comblait aussi
    Hier ai mis du temps à céder mai Aplus je cédait plus je m attachait et plus il prenait lui de l assurance
    Il est de moins en moins joignable et dispose
    Et j étais de plus en plus attentive et soucieuse de ce qui le décevant et ne ce qui l énervant
    Du coût moi qui était dans le besoin affectif me suis trouvé encore à mètre de côté mes besoins affectifs pour faire attention aux besoins conditions et aux humeurs de monsieur
    Moi qui était inaccessible me suis trouvé à l attente dispo
    Bref étant de caractère intelligente et courageuse me suis vite fait des observations et des déductions
    La plus simple était
    Kje suis pas heureuse mais plutôt anxieu§ frustrées et malgré son des tentatives de me convaincre du contraire non respecté il voulait juste M avoir m avoir par amour oui mais le amour passionnel éphémère un fois assouvir par la consommation la satisfaction psychologique et le sentiment de accomplissement de soi le vide de sens
    Puisque il s est révélé marie et chef de famille qui il fuit et qu’ont il est esclave au même temps que il critique et qu il tient à nous faire confronter au même temps il avait le besoin de vivre la perversité totale avoir au même endroit son épouse et ses enfants face à son amoureuse voulant me réduire à une maitrese
    C était le début sérieux de la fin car en étant très critique à cet incident qu il prétend imposé à lui alors que c lui l organisateur et en étant fière et ayant même évoque des jugements sûrs son comportement il a commencé à comprendre que je ne pouvait pas être longtemps sa victime et c lui même qui a recommencer le jeux de la fuite
    Mon cour brise et mon orgeuil atteint j ai du me faire des raison pour accepter la rupture et y tenir par un silence radio j ai du prendre les valeur de la sociétés comme par avant pour me protéger contre une éventuelle tentative de sa part pour moi attirer encore dans ces filets
    Pour l instant il rumine de loin sa défaite ou peut savoure les plaisir de une autre rencontre

    • Bonjour, cette personne serait-elle capitaine sur un bateau ? Votre récit me fait beaucoup penser à cet homme…

      • Moi aussi j’ai cru que c’était mon âme soeur et même plus (flamme jumelle) jusqu’à ce que j’ouvre les yeux.
        Il m’a manipulé pendant 4 ans, m’a fait énormément souffrir, son truc c’est de réduire la communication au minimum pour mettre l’autre en attente permanente et se nourrir de la souffrance que provoque le manque et la douleur. Lui se nourrissait de mes messages désespérés.
        J’ai ouvert les yeux, enfin, moi aussi je suis actuellement en mode silence depuis quelques jours.
        Il a voulu revenir vers moi il y a quelques jours me disant qu’il avait essayé avec quelqu’un d’autre mais que c’était pas pareil, que c’était pas comme moi.
        J’ai compris tout de suite que l’autre avait très vite ouvert les yeux et qu’il avait « faim » et revenais vers moi en attendant mieux. Manque de pot, moi entretemps j’ai réalisé qui était exactement cet homme, je le préssentais depuis longtemps mais je n’arrivais pas à me l’avouer, mais oui, tout, absolument tout concorde, c’est un pervers narcissique, un monstre qui trouve sa nourriture dans la détresse des femmes.

        • bonjour, je me retrouve bien dans ce que vous dites. le mien a agit de la meme facon, en reduisant la communication. A tel point que je ne savais plus comment l’aborder. il etait froid et tres sûr de lui en meme tps. il a agit ainsi avec moi quand j’etais enceinte, c’etait atroce. Je suis partie avec le bebe le mois dernier mais ce type me fait peur. où en etes vous vous? merci pour votre temoignage. tout cela m’aide beaucoup, je me sens moins seule face à cette violence psychologique qu’ils nous affligent.

        • Juliette

          Bonjour luna
          Je suis actuellement sous l emprise d un manipulateur en faisant des recherches je viens de lire votre publication elle est de février j espère que vous lirez mon message ..je suis exactement les mêmes choses mon ami est aussi capitaine d un bateau ..peut être un hasard
          Cordialement

        • Marsick

          Bonjour
          je me suis reconnue dans votre message criant de vérité et de sincérité. Les mots sont bien choisis « nourrir de la souffrance de l’autre », « manque », » attente permanente ».Pour ma part,après une relation d’un an avec beaucoup de chaud-froid,je viens juste d’ouvrir les yeux en GRAND, en détruisant mes illusions, et en acceptant l’horreur de la situation.. J’ai vraiment cru que cet homme m’aimait sincèrement, je ne pensais pas qu’il jouait avec moi et me mettait dans une stratégie d’attente terrible.Il me fait croire que c’est fini et continue de me voir tout en me payant le restaurant, me donnant de l’argent,et dormant avec moi sans me toucher et en restant habillé et sachant que je brûle de désir pour lui.. Très dur et humiliant… Je parviens depuis peu à ne plus l’appeler..Mais je vis cela mal et suis mal car j’ai conscience que tôt ou tard, je recevrai un appel de sa part, car il aura besoin de se réapprovisionner en énergie!!!

  16. mon beau-père (père de mon mari) est pervers narcissique. c’est sa petite fille qui nous a mit en face de cette description. avant ce jour je ne connaissait pas ce terme. mon dieu ,la description faite par les differents article du PN me clou au sol. on dirait qu’ils parlent de mon beau pere. j’ai, mit 12 ans a me rendre compte de son aspect diabolique. il a essayé a plusieurs fois de rentrer dans ma vie de couple et de semer la zizanie avec mon mari. ses filles(mes belles-soeurs) sont recluses.m es belles soeurs ne vont chez personne. la cinquantaine passée elles n’ont ni copine, ni vie amoureuse. presque toute les trois ont divorcés. une vie affective perturbée. l’une d’elle je vous dit pas comment elle le regarde a son pere. ma belle-mère est décédée. on aurait dit une muette. elle ne disait rien. Le PN en question est tres rigolo, séduisant. il sait tout faire. il n’arrête pas de diminuer tout le monde.c’est aussi quelqu’un de jaloux et d’envieux. le voisin d’a côté , riche et possedant plusieurs voiture, eh ben il ne trouve rien a faire que de lui bloquer les egouts qui passent par le garage. il a fallu que ce voisin demande avec insistance et avillisement qu’il puisse passé reparer la bouche d’egout. il l’a humilié, lui a fermé la porte au nez. il a ete tellement mechant. il n’arrete pas de dire « moi je n’aime personne », mais c’est vrai. ceci n’est que la triste verité. l’etat de ses filles est tres malheureuse. mais je decouvre avec stupefaction que ce n’est pas son seul defaut. je crois qu’un grand secret est enfoui parmis les filles. attouchement sexuelle durant leurs enfance. vraiment s’il a osé cela c’est le pire cauchemar qu’un enfant puisse vivre. un père pervers narcissique et pédophile !

  17. Moi cela fait 3 et demi au début tout allé bien mais sa c dégrader le jour ou elle et tomber enceinte et depuis c des insulte style vas rejoindre ton père dans ça tombe ta fille c une sous merde tu vaut rien et j en passe elle ai très égoïste décidé tout tout seule et fait tout ce que ça mère lui dit c que de la méchanceté quand je rentre du travail je ne sais pas comment sortir de cette situation. Help

  18. Dominique

    Je confirme l’aspect sournois, insidieux et absolu de ces personnes. En plus, c’est inimaginable pour l' »extérieur ». Je ne crois pas que ce soit possible en peu de temps, et je ne crois pas à la violence physique. Mais ils vont jusqu’à la mort, oui!! Soit la victime meurt, soit elle tue son PN !!! Je serais surpris du nombre d’hommes accusés d’avoir tué leur femme, alors qu’ils sont en fait victimes de perversion (du latin « pervertere », renverser, retourner). J’ai moi-même imaginé plusieurs scénarii pour la tuer, j’espère que mes colères ne me pousseront pas vers cela! Je suis très désolé pour les femmes qui en souffrent, mais je vois beaucoup d’hommes autour de moi, dépossédés, qui périssent dans leur coin en silence…

  19. soreiya

    je vis depuis 22 ans avec un PN, et je ne sais pas comment le quitter. nous avons 02 enfants qu’il a également rendu malheureux. j’ai peur de lui et de sa réaction si je décide de le quitter car il peut être très méchant. que faire avec un tel individu ???

  20. MONETTE

    J’ai mis fin à 2 ans de relations avec un pervers narcissique j’ai jamais vécu çà de ma vie ce sont des monstres des vampires de l’âme. Que Dieu vous garde de tels êtres. Son neveu très gentil m’avait prévenu c’est une âme mauvaise mais j’avais pas compris la portée de ses paroles n’ayant jamais été en contact avec ce genre d’individus. bref lisez et FUYEZ FUYEZ….

  21. sylvie

    j’ai rencontré plusieurs traits de concordance avec mon amis duquel je me suis séparée dans le portrait du perves narcissique. sauf que mon ex ami, a déja pleurer car certaine femme l’ont jeté par rapport a son caratère donc il devait avoir des sentiments.
    IL est partit de lui-meme de chez moi quand il m’a sentit soutenu par ma soeur et refuse de ma revoir. mais il garde une porte d’entrée avec du matériel du genre ( moto, piece, meuble, ect … ) après des ruptures il essaie de revenir a la maison. j’ai énormément souffert de ces comportements, et a l’heure actuel suis toujours en dépendance affective et je me fais violence pour pas le revoir,ni avoir de nouvelles de lui.
    j’ai perdu 10 kg en 3 semaines, et je suis devenue insomniaque, et dépressive.
    EST – IL VRAIMENT UN PERVERS NARCISSIQUE ?

  22. Bonjour,
    Je me permets de confirmer et d’affirmer,la description des multiples mécanismes de ces êtres infâmes et destructeurs.
    C’est le même rituel que j’ai subi et je suis encore dans de grandes souffrances.Oui ce genre de personne est très dangereux.
    Bien souvent et même souvent on démasque bien trop tard la vrai nature de cet agresseur.
    J’attends avec impatience qu’il puisse exister une reconnaissance médicale pour ces « Malades » et pour  » les victimes ».
    Un grand merci a tous ceux et celles qui s’investissent pour nous aider, nous, victimes.

Laissez ici Votre Commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Pin It on Pinterest

Share This