Les 3 Pires Erreurs à Ne Pas Commettre avec Les Manipulateurs

. 4 Vidéos Gratuites pour obtenir une Confiance en Soi Inébranlable (marre-des-manipulateurs.com).

Faites-vous ces 3 erreurs avec les manipulateurs ?


Lorsque nous sommes sous l’emprise des manipulateurs, nous avons souvent pour habitude de vouloir « sauver » la relation toxique. Mais les solutions que nous trouvons sont souvent des mauvais choix qui conduisent droit vers l’échec.

Voici les 3 pires choses qu’il ne faut pas faire avec les manipulateurs.

Malheureusement, nous avons tendance à faire ces 3 erreurs de façon plus ou moins inconsciente… D’où l’importance d’en prendre conscience pour ne plus tomber dans le piège.

 

Les 3 Pires Erreurs à Ne Pas Commettre avec Les Manipulateurs

Les Erreurs à Ne Pas Commettre avec Les Manipulateurs

La première « fausse bonne idée » est de…

.

1. Vouloir changer les manipulateurs.

Les manipulateurs qu’ils soient hommes ou femmes manipulatricesont la particularité de ne jamais se remettre en cause. Par conséquent, ils ne changeront jamais et resteront des personnes manipulatrices.

Il est donc inutile et illusoire d’attendre un changement de leur part.

Inutile également de leur dire qu’ils ont un « problème » ou leur demander de consulter un médecin. Le manipulateur fait preuve d’une mauvaise foi sans limite et il n’admettra jamais que c’est lui qui a un problème. Les manipulateurs ne demandent jamais à être soignés.

Cessez donc de perdre votre temps et votre énergie à essayer de changer les manipulateurs. Depuis leur plus petite enfance, les manipulateurs sont exposés à des influences qui ont façonnées leurs comportements. Arrivée à l’âge adulte, une personnalité manipulatrice est fixée et reste la même des décennies plus tard…

Vous ne devez pas accrocher vos espoirs à la possibilité qu’un manipulateur change et devienne une personne différente, facile à vivre ou « non manipulatrice ». Cela ne se produira pas, même s’il vous promet de changer ou faire des efforts…

Vos relations avec les manipulateurs ne pourront s’améliorer que si vous entreprenez un travail sur vous-même. Si vous ne réagissez pas ou si vous laisser tout faire, la situation aura naturellement tendance à s’empirer avec le temps.

Il en sera de même si vous mettez la pression sur les manipulateurs, ils deviendront encore plus manipulateurs avec vous. C’est en adaptant votre communication, que vous pourrez amener les manipulateurs à changer leur attitude vis à vis de vous.

Que vous le vouliez ou non, vous n’avez aucun contrôle sur les manipulateurs. Votre objectif ne doit pas être de changer la personnalité de l’autre mais plutôt de réaliser votre propre bonheur en devenant vous-même la meilleure personne possible.

Voyons maintenant la deuxième erreur…

.

2. Tomber dans le piège du triangle de Karpman.

Les manipulateurs sont doués pour vous entrainer sur leur terrain de jeu. En l’occurrence, il s’agit des jeux de rôles décrits par le psychologue Stephen Karpman.

  • En se faisant passer pour victimes, les manipulateurs vont vous inciter à prendre le rôle du sauveur. Si vous êtes une personne empathique et altruiste, vous serez tenté de vouloir « sauver » les personnes manipulatrices. En réalité, vous tombez dans le filet tendu par le manipulateur.
  • En créant volontairement des conflits, les manipulateurs vous poussent à bout et ils peuvent vous faire perdre votre sang-froid. Vous réagissez violemment et c’est vous qui devenez persécuteur à votre tour (sans le vouloir !). Le manipulateur ne manquera pas de vous le reprocher…

Voici 2 manières de calmer ses nerfs.

Voyez ici comment garder la maîtrise de soi.

Le manipulateur est un rouleau-compresseur qui écrase tout sur son passage. Si vous l’agressez, si vous le critiquez ou si vous tentez de prendre le pouvoir sur lui, vous allez empirer gravement la situation à votre désavantage. Vous ne gagnerez jamais contre les manipulateurs, ni en leur faisant la leçon ni en voulant prendre le pouvoir sur eux.

  • Enfin, à force de blesser votre intégrité, les manipulateurs vous pousseront insidieusement à endosser le rôle de la victime. Et c’est en particulier ce rôle de victime qui représente la pire erreur que vous ne devez pas commettre avec les manipulateurs.

Pourquoi ?

Il y a 4 problèmes qui ne tardent pas d’arriver lorsqu’on est dans une position de victime :

Premier problème: on incite les manipulateurs à RESTER dans un rôle de persécuteurs ou de sauveurs. Cela durera aussi longtemps que l’on jouera la victime : « il m’a fait… », « il m’en veut »…

Deuxième problème: on se sent impuissant et incapable de s’en sortir aussi longtemps que l’on reste dans un rôle de victime. La victime ne parvient jamais à prendre sa part de responsabilité pourtant indispensable : « ce n’est pas de ma faute », « je n’y suis pour rien »…

Troisième problème: en se plaignant continuellement, on reste focalisé sur ses malheurs ce qui bloque nos capacités à trouver des solutions : « c’est comme ça, je ne peux rien y faire », « A quoi bon, c’est sans espoir », « De toute façon,… »

Enfin, quatrième problème: le temps nous transforme en « victime éternelle », une proie facile qui ne manquera pas d’attirer vers elle de nouveaux manipulateurs.

La troisième erreur à ne pas commettre est…

.

3/ Se laisser dominer, continuer de subir et trouver des excuses aux manipulateurs.

Si votre manipulateur est un proche ou un supérieur hiérarchique, si vous l’aimez profondément ou encore si vous ressentez une forme de pitié pour sa personne, vous aurez tendance à vous taire, à le laisser vous marcher sur les pieds et à lui trouver des excuses :

« Ce n’est pas de sa faute »

« Son comportement vient de son enfance difficile »

« Il n’est pas conscient du mal qu’il me fait »

« Ses parents étaient déjà des manipulateurs… »

Le problème est simple à comprendre : plus vous lui trouvez des excuses et plus vous lui donnez du pouvoir sur vous. Plus vous lui laisser de pouvoir et plus vous perdez votre estime et votre confiance en vous.

.

Voici les 2 choses les plus utiles que vous puissiez faire pour ne pas vous laisser dominer par les manipulateurs :

Premièrement, vous devez apprendre à leur dire « non » de façon assertive. Le but est ici de fixer vos limites en vous affirmant clairement et fermement. Le tout sans vous justifier !

Dès que le manipulateur vous fait douter de vous, vous culpabilise ou vous manque de respect, au lieu de laisser faire, de vous remettre en question ou de vous sentir mal dans votre peau, vous lui dites que « ça suffit ». Vous ne cédez ni à ses caprices ni à ses exigences.

Souvenez-vous que les manipulateurs sont des êtres sans limite. Comme des enfants, ils ont besoin qu’on leur indique continuellement les limites à ne pas dépasser.

Deuxièmement, vous n’excusez jamais un comportement inacceptable. Les manipulateurs ont tendance à souffler le chaud et le froid : ils vous blessent par leur attitude méprisante puis redeviennent gentils en vous demandant de bien vouloir les pardonner.

« pardon, je te le promets, je ne recommencerai plus »…

Ils vous dévalorisent et de façon assez invraisemblable, vous continuez à vouloir leur faire plaisir… Cette façon de vous faire réagir est une stratégie du manipulateur qui a l’effet de vous emprisonner dans une relation toxique car à chaque fois que vous cédez du terrain dans la dépendance affective, vous lui donnez un peu plus de pouvoir et vous perdez un peu plus votre confiance et votre indépendance.

Pour se faire respecter des manipulateurs, vous devez exigez la tolérance « zéro » !

« Rien n’est jamais joué si l’on se refuse à subir. »

Françoise Giroud

Surtout, surtout… ne vous laissez pas prendre au piège de croire qu’il ne recommencera pas… car le cycle recommencera dans une escalade sans fin.

Vous aimerez aussi :

Comment Gérer les Personnalités Toxiques : 7 Erreurs à Éviter

Pervers Narcissique : Les 10 Erreurs à Ne Pas Commettre

Le Guide Pour Maîtriser les Personnes Toxiques

.

Copyright ©2016 All Rights Reserved - Tous Droits Réservés

.


2 Comments

  1. Bonjour
    Je suis tombée par hasard sur votre site , a la recherche d’infos sur le comportement d’une collègue (ma seule collègue de bureau) que j’ai décelée « manipulatrice » donc toxique.
    Vous m’avez confortée dans l’attitude que j’ai décidé d’adopter a savoir l’indifférence en partie.
    Car je garde le minimum de contacts professionnels. Bien que compris tardivement, il me faut faire de gros efforts pour résister a la colère quelque peu enfouie mais qui pourrait revenir a la surface.
    J’ai aussi la chance de pratiquer le gi gong depuis 3 ans, ce qui m’aide énormément.
    A cela s’ajoutent depuis peu une séance hebdomadaire de yoga.
    En plus de la pratique, j’y ai trouve une atmosphère sympathique qui me rééquilibre du quotidien professionnel.
    Je vous précise avoir ouvert les yeux a mon employeur ! le climat de confiance crée depuis 11 ans a facilité les choses mais pas si simple quand même.

    Merci pour vos infos
    Bien cordialement

  2. Je le remettais quelquefois a sa place aurai-je du continuer ?1 chose est sure c’est bien 1 des criteres des manipulateurs (17ans de vie commune+9ans de mariage) Aujourd-hui je ne vis plus avec mon ex j’ai entamé 1 procèdure de divorce Dire que mes enfants ça fait des années qu’ils ont vu son manege meme sa propre fille agée de 21ans Je ne comprends pas qu’il est 1 autre proie depuis 5 ans et qu’il continue a m’envoyer des messages de temps en temps

Laissez ici Votre Commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Pin It on Pinterest

Share This