Comment repérer à coup sûr une Personne Égocentrique ?

. Vidéo pour reconnaître et contrer les personnes culpabilisantes (marre-des-manipulateurs.com).

Ce que vous devez savoir sur la personnalité égocentrique


Par définition, la personne égocentrique se croit le centre du monde. Elle ne se soucie de personne d’autre qu’elle-même. Sa façon de penser est « nombriliste ». Elle est incapable de penser aux autres, de leur accorder de l’attention ou de leur montrer un intérêt.

 

Ce que vous devez savoir sur la personnalité égocentrique

Personne Égocentrique

.

Voici comment repérer une personne égocentrique


Les personnes égocentriques sont de véritables moulins à paroles qui monopolisent la parole et ont l’art de ramener toutes les discussions vers leur propre personne. Cela au lieu d’écouter et d’apprécier ce que les autres ont à leur dire.

Leur communication est systématiquement tournée vers elles-mêmes avec usage fréquent de mots tels que « moi », « je », « ma », « mon » « nous »…

« Ce que je vais vous dire est mon opinion et n’engage que
moi. Si on m’écoutait, j’en suis sûr, je n’aurais pas tous
ces problèmes… »

Elles sont incapables de s’oublier, de mettre leur « égo » dans leur poche et de parler d’autre chose que d’elles-mêmes. Par conséquent, on a pas vraiment envie de continuer à les écouter !

L’égocentrique ne s’intéresse jamais sincèrement aux autres personnes. Il est incapable de faire quelque chose pour les gens qui ont besoin d’aide.

L’égocentrique croit qu’il est le seul à savoir comment faire. Il est inflexible dans sa façon de faire les choses et il déteste lorsque les autres prennent les commandes…

La personne égocentrique est jalouse envers les réussites des autres. Elle ne comprendra pas pourquoi ce n’est pas elle qui est félicitée !

Elle vit dans l’attente de recevoir des compliments de la part des autres. Parce qu’elle pense être extraordinaire…

En groupe, l’égocentrique est un compétiteur qui aura tendance à se battre pour se montrer plus intéressant que les autres. Son but est d’avoir raison quitte à générer une dispute.

Il se met facilement sur la défensive et souvent en colère.

L’égocentrique passe beaucoup de temps à se demander ce que les autres pensent de lui et à réfléchir à ce qu’il va dire…

Les personnes égocentriques ont tendance à ne pas faire confiance aux autres.

Les égocentriques n’acceptent pas leurs erreurs, ils ont naturellement tendance à accuser les autres lorsqu’il se passe un problème.

On dit généralement qu’un égocentrique est égotiste et égoïste c’est à dire qu’il ne vous écoute pas et ne vous laisse pas parler. Sa qualité d’écoute est quasi nulle et cela se remarque par le fait qu’il est inattentif et qu’il ne vous regarde pas lorsque vous lui parlez. Il va aussi vous interrompre et vous imposer SON point de vue. Votre point de vue ne l’intéresse pas ; d’ailleurs il ne demandera jamais l’avis des personnes qui sont autour de lui.

L’égocentrique narcissique est celui qui vous prétendra qu’il est le plus beau, le plus intelligent et le meilleur !

Les personnes égocentriques sont impatientes envers les autres et incapables de gérer leur colère.

L’égocentrique a souvent la mémoire courte, il ne se souvient pas des dates anniversaires et les évènements importants dans la vie des autres.

Les gens égocentriques n’aiment pas passer leur temps avec des personnes extraverties, bruyantes ou qui ont beaucoup d’amis. La personne égocentrique préfère rester seule sous les projecteurs…

Les personnes qui souffrent d’égocentrisme détestent la compagnie de personnes plus belles ou plus intéressantes qu’elles. Elles rechercheront plutôt la compagnie de personnes discrètes et timides pour pouvoir leur voler la vedette.

Les personnes égocentriques ont tendance à être impolies ou maltraitantes envers les autres, car elles ne leur prêtent pas de valeur. Elles parlent souvent froidement ou ne respectent pas leurs engagements (délais, rendez-vous, promesses,…).

Les personnes égocentriques ne se préoccupent pas d’avoir blessé les autres parce qu’elles ne sont pas toujours conscientes des sentiments des autres.

Si vous avez affaire à un manipulateur égocentrique dans le couple, femme ou homme égocentrique, vous aurez l’impression d’être ignoré ou carrément invisible… Ce qui est particulièrement désagréable !

Il est alors difficile d’aimer une personne égocentrique.

Au delà du fait qu’il vous ignore royalement, dans certains cas, le manipulateur égocentrique peut devenir un vrai tyran et être complètement insensible à votre souffrance.

Fondamentalement, le problème de la personne égocentrique vient qu’elle manque d’estime personnelle et du coup, elle a un énorme besoin de se sentir importante, écoutée, considérée et intéressante.

Elle manque de compassion pour elle-même autant que pour les autres.

C’est en augmentant son estime personnelle que l’on peut sortir de l’égocentrisme et s’intéresser sincèrement aux autres.

Pour le cas où vous auriez les caractéristiques de la personne « centrée sur elle-même », voici le programme pour retrouver une bonne estime de vous et améliorer votre confiance en vous

Une petite citation pour conclure :

« Qui ne parle que de soi est un nombriliste,

qui écoute les autres est un homme de cœur ».

Simon de Bignicourt

Le Guide Pour Maîtriser les Personnes Toxiques

.

Copyright ©2016 All Rights Reserved - Tous Droits Réservés

.


30 Comments

  1. On est tous égocentrique à notre manière et différemment. Il ne faut pas tout avaler sur internet. On ne peut détester une personne car il est égocentrique alors qu’au final tout le monde l’est. Les personnes qui ne voient pas leur « égo » ne se posent pas simplement les bonnes réflexions. Une bonne vérité permet d’avancer. Personnellement je suis égocentrique pour me protéger mais en contre partie j’y perd beaucoup. A vous de voire quelle est la vôtre.

  2. J’ai enfin mis un nom sur la personne avec qui je partage ma vie. Trente six ans maintenant. Je comprends mon comportement rebelle envers cet égocentrique durant toutes ces années. Malheureusement cet égocentrisme c’est décuplée pendant ma douloureuse maladie puisque je n’étais plus concentrée sur sa personne mais sur moi pour pouvoir survivre. Et je remercie mes accompagnatrices (eurs) qui me suivent dans ce long combat (qui n’est pas encore terminé) pour que je puisse enfin penser à MOI et continuer de vivre dans ma prison dorée.

    • Djodjo29

      Et si vous pensiez à sortie de votre prison dorée ? A vous libérer, vous retrouver ? Bon courage.

  3. Merci pour cet article ainsi que les commentaires tres interessants.

    Je pense faire parti de ce type de personne. Je ne pense qu à moi et à mes soucis à longueur de journée. L egocentrisme, c est un ENFER.

    Le pire, c est quand je suis dans un groupe. Je suis simplement incapable de trouver ma place sans monopoliser la parole et écraser les autres. Cela m a valu beaucoup de soucis dans le passé (victimisation etc). Je prefere donc rester seul ou alors avec un ami (mais pas plus!)

    L egocentrisme est une vraie saloperie. C est impossible d etre heureux dans un tel etat d esprit. Les gens se moquent constamment de vous et vous ne comprenez pas pourquoi. Vous etes tout seul dans votre bulle.

    La sociabilisation est une lutte feroce permanente pour maintenir sa fierté et son ego intacte. C est insuportable.

    Ma mere est morte quand j etais ado et ma premiere reaction à l annonce de son décès a été : « c est bien, maintenant que ma mère est morte j ai une excuse pour attirer l attention des autres et faire ma petite victime ». Aucune compassion, rien. Je n en ressents toujours pas vraiment d ailleurs (15 ans après).

    Je suis une ordure, il n y a pas d autre mot pour me qualifier. Pourtant, si une personne me traitait d ordure, je serais pret à lui arracher les yeux de la tête. J ai une agressivité en moi incroyable. Je suis un homme de 30 ans aujourd’hui et je me comporte comme une petite pute. Quand quelqu un me chambre, je prépare methodiquement une petite phrase piquante et ridicule en guise de réponse. Et surtout, un trait très caracteristique, je vais lui faire la gueule, m isoler et bouder. Comme un petit enfant. Le pire dans tout ça, c est que je n arrive pas à faire autrement.

    Une autre caractéristique importante de la personne egocentrique, je le pense, est de se sur évaluer inconsciemment. Au boulot, par exemple, elle va souvent se demander ce « qu elle fout là avec ces crétins » alors qu elle devrait etre ailleurs, dans une meilleure entreprise avec un meilleur salaire, avec des gens de son niveau etc. Bref, elle se prend tres tres au serieux.

    Je pense que l egocentrisme est tres présent dans les familles occidentales vivant confortablement et avec peu d enfants.

    Dans les familles nombreuses, les enfants faisant part d egocentrisme se font vite remettre à leur place. Et c est une EXCELLENTE chose pour leur développement personnel.

    Moi, j aurais aimé, avec du recul avoir un grand frere à la maison pour me dire de fermer ma grande gueule d enfant pourri gâté quand je disais à ma soeur d arrêter de se gratter la gorge ou de faire moins de bruit en mangeant… j etais un petit tyran chez moi. À l ecole, en revanche, je me faisais constamment humilié par les profs et j avais tres peu d amis.

    En fait, il n y a pas d amour dans l egocentrisme. Ou alors tres peu.

    C est une saloperie. Même quand vous faites preuve de générosité, vous le faites souvent par interet, pour vous donner bonne conscience ou alors pour etre bien perçu par les autres. Tout ca inconsciemment.

    J ai honte d etre ce que je suis. J essaye de changer en écoutant davantage les autres et en essayant de me mettre à leur place. Je pense avoir fait des progres ces dernieres annees. Mais le travail en groupe reste un chantier immense. Je suis incapable de penser en terme de « nous » et non pas de « je ».

    En espérant que ce post aide à un peu mieu comprendre les personnalités égocentriques.

    Pour resumer, je dirais qu un égocentrique est quelqu un qui ne pense qu à lui, tout le temps. C est un gros individualiste qui se la joue perso et qui croit etre superieur aux autres.

    • Hélène

      Il y a un moyen d’en sortir, c’est de connaître Jésus-Christ, premièrement en lisant les évangiles (commencer par celui de Jean) deuxièmement en cultivant une relation personnelle avec Lui par la prière. Jésus te connaît mieux que toi-même et t’aime et t’accepte tel que tu es. L’égocentrisme ce n’est qu’une forme d’idolâtrie: on fait de soi-même son dieu. Plus on connaît Jésus plus on se rend compte à quel point Il mérite toute notre adoration et peu à peu, en gardant nos yeux dirigés sur Lui, on est délivrés de notre tyrannique ego.Jean-Baptiste ,en parlant de Jésus, a dit: « il faut qu’il croisse et que moi, je diminue! »Jean 3:30
      En reconnaissant ton égocentrisme et en étant conscient que c’est une chose à combattre(la Bible appelle çà un péché), tu fais déjà un grand pas. Seul Dieu peut nous délivrer de notre péché et Il le fait pour tous ceux qui ne mettent plus leur confiance en leur ego mais en Lui seul. Bon courage à toi.

    • moutoussamy

      Bjr,

      C est bien de reconnaître que vous êtes un égocentrique et de demander de l aide, et essayer de faire des efforts. BRAVO
      Moi,j ai eu une relation de plus de 5 ans avec un égocentrique, au début, il m a fait voir son bon côté, mais très vite il a changé. Je comprenais pas, j essayais de le soutenir de l aider. Mais, je me rendais compte qu il n avait rien à foutre de moi. Il voulait pas se faire soigner. j’étais obligé de e quitter, il était invivable.

    • Tibo vos écrits me touchent profondément et me rassurent sur la nature humaine. Après avoir vécu une relation de 7 ans avec un égocentrique j’en suis sortie complètement épuisée et tellement mais tellement déçue de constater que je n’existais pas pour lui. J’en ai été profondément blessée et de vous lire m’a fait du bien. Pour moi cette relation est terminée (de toute façon il a trouvé une autre pour lui donner tout l’affection dont il a besoin) mais vous me permettez de mieux comprendre ce qui s’est passé et que je ne suis pas une mauvaise personne, ni une naïve mais que j’ai été manipulé par une personne dont je ne connaissais rien…. Merci!

    • zebracadabra

      Quel courage de parler de vous avec tant de justesse, franchise et lucidité! Vous avez conscience de votre mode de fonctionnement, c’est une bonne chose et une clé. Ne perdez pas espoir, continuez vos efforts et vous verrez le bout du tunnel. Que la vie vous apporte ce qu’elle a de plus beau. Belle évolution

    • Léonia

      Hmmm… un long texte dans lequel vous ramenez encore tout à vous, en espérant attirer la sympathie et l’attention des autres. Pauvre victime. Basta.

      • Someone

        Tibo, votre texte est très beau bien que porteur de culpabilité. Les égocentriques ne devraient pas avoir à se blâmer pour ce qu’ils sont.

        Faut appeler un chat un chat. L’égocentrisme c’est quoi ? Un Moi assez peu solide, qui a besoin d’être nourri. De quoi ça peut venir ? C’est génétique ET environnemental.
        Je conseillerais à tous les égocentriques de cette terre d’écouter LEUR RESSENTI. De l’exprimer en chaque occasion, de manière franche et cash.

        S’ils ne le font pas ? Ils vont somatiser. Leur espérance de vie va chuter. Alors allez-y les égocentriques, frottez-vous au monde, calibrez-vous affirmation après affirmation. Vous comprendrez alors que vous avez une grosse force de caractère, et souvent une énergie folle qui ne demande qu’à être exprimée. Vous vivez à un instant t dans un cadre trop petit pour vous. Alors il vous faut agrandir le cadre.

        Le danger serait de vous laisser étouffer par ce qui est prétendûment « normal ». Les égocentriques, vous n’êtes pas comme les autres et il vous faut embrasser votre propre réalité. Vous avez peut-être des envies, des besoins, vous ne devez pas les terrer. La seule chose est d’exprimer ce que vous ressentez, de voir avec qui la situation s’améliore (si elle vous contacte davantage, accepte davantage vos opinions) ou pas.

        Les égocentriques, aimez-vous bordel de merde. Le monde attend de voir ce que vous avez dans le ventre. Il va être surpris.

  4. Sylvie D

    je viens de quitter un homme égocentrique mon entourage mes enfants m’on aidé et je les remercie c’est de l’amour . très important d’être entouré .si je peux donner un conseille , il est nécessaire de faire une rupture total. plus répondre au téléphone ne jamais savoir ou est cette personne ce qu’elle fait conseiller a vos amis de ne jamais donner de nouvelle de vous.cette personne a su me séduire . il c’est montré amoureux le criait haut et fort ,a force de l’observer monsieur le roi du monde j’ai fait mon analyse je le savait depuis le début mais je me suis laissée endormir en me voilant la face bercé par de grand élans amoureux.Il confondait Amour avec besoin d’attention et valorisation. cela il en avait besoin c’est a cela que je lui servait .je n’ais fait que 1 an et 6 mois mais j’aurais franchement pu faire moins .je ne suis pas triste mais plutôt soulagée . bonne chance a ceux qui le subisse et a ceux qui se remettent en question.

  5. amarina

    Je vis actuellement avec un homme qui me coupe systématiquement la parole. Seul ses mots ont de l’importance. Je n’arrive pas à parler, il parle par dessus moi bien fort et me coupe toujours. Il prend toutes les décisions : décoration, voyages, amis. Il prend des initiatives sans me mettre au courant comme si je n’existais pas. Il dit JE suis allée en vacances dans tel pays alors que nous y sommes allés ensemble. J’ai l’impression nette de vivre à coté voir en dehors de cette relation alors que nous sommes censés être un couple et cela depuis 7 ans. Le pire c’est en société. Si nous allons mangé chez des amis et que la cuisinière réussi un bon plat il dit devant tout le monde : tu devrais t’en inspirer alors que je suis moi même une bonne cuisinière qui le régale au quotidien. Il ne me met jamais en valeur, m’abaisse, me dit que j’ai de la chance d’être avec lui. Alors vous allez me dire : pourquoi ne pas le quitter ? J’y pense mais ma situation ne me le permet pas encore sinon je pense vraiment que je l’aurai déja fait. Le raconter n’est rien le vivre est un enfer.

  6. Je suis moi meme une personne narcissique et egocentrique et je le vie tres bien mais proche en rigole et me conprenne se pendant je nest jamais eu du manque de confience en moi

    • Bah ce n´est pas parce que TOI tu le vis bien et que TES proches en rigolent que tu dois continuer ainsi: c´est un peu facile de faire souffrir les autres avec ton égocentrisme, sous prétexte que tu n´as pas confiance en toi.
      Il y a plein de personnes qui n´ont pas confiance en elles, sans pour autant être égocentriques…

  7. Richard

    Ah oui vivre avec une personne comme cela c’est usant, il faut vraiment aimer pour rester .

  8. Je reviens vers les lecteurs de cet article et de ces commentaires. J’avais déjà laissé un commentaire il y a quelqu’un que je viens de relire. Et, je suis content de voir les progrès que j’ai réalisé depuis bien qu’ils m’en restent d’innombrables à faire. J’ai cru comprendre que l’egocentrisme et son meneur l’égo sont les choses les plus néfastes pour la conscience humaine. L’égocentrisme souffre et il peut faire souffrir les gens sans en avoir forcément l’intention. Aussi, les relations manquent de profondeurs au point que l’on peut donner notre confiance à personne et que l’on se sent terriblement seul. Attiré par le bouddhisme et d’autres philosophies qui m’ont fait progressé en ce sens. Le bonheur se trouve très certainement dans notre manière de percevoir les choses, en mettant ses désirs en suspension on se rend compte que l’on ait plus bienveillant envers les gens, lesquels le rendent au centuple. De même, je me sens plus en accord avec moi-même. Comme quoi l’ego n’est pas le corrolaire de la confiance en soi.J’ai toujours peur de retomber dans mes travers, toutefois je conseille vivement aux intéressés de se documenter sur le bouddhisme. Merci de m’avoir lu. Bonne chance à vous dans vos interrogations métaphysiques

  9. Avec ces gens là Il faut simplement prendre le positif :
    On apprend le courage de pardonner
    On se découvre une énergie de survie
    On apprend à s’aimer pour être indépendante affectivement
    On se découvre et découvre des energies insoupçonnées qui rendent la vie passionnante
    Et on s’empêcher la routine et la mollesse
    C’est au moins ca de pris

  10. Caroline

    Cela fait 15 ans que je vis au côté d un individu pour lequel j ignorais jusqu’à présent qu il souffrait d une pathologie .C est en lisant par hasard votre blog que je viens de découvrir avec effroi que mes 15 ans de questionnement sur moi sur ce que je suis sont dus à ce narcissisme. Depuis 15 ans il me promet des projets communs et à chaque fois ils sont remis en question en me culpabilisant chaque fois de mon comportement inapproprié.
    Aujourd’hui il se prend pour le nouveau messie il veut répandre la bonne parole et fait souffrir nos enfants en les obligeant à adopter son point de vue en les achetant avec de l argent.
    C est un grand orateur qui sait manipuler le mental de l autre avec aisance. Je l en aperçois sur les autres mais pas sur moi.resultat aujourd’hui j ai perdu confiance en moi en mon avenir je crains ses réactions si je le quitte.

  11. John Watson

    « la personne égocentrique se croit le centre du monde. Elle ne se soucie de personne d’autre qu’elle-même. »
    En fait non, la personne égocentrique se croit le centre du monde, et a du coup du mal à interagir avec le monde extérieur, il meurt et renaît en continue. Le meilleur exemple d’égocentrique est le personnage de Sherlock Holmes.
    Un narcissique est égocentrique, mais un égocentrique n’est pas forcément narcissique.

  12. L’egocentrique comme l’égoïste ne se préoccupe pas de l’intérêt de l’autre . Mais contrairement à l’égoïste , il est faux de prétendre qu’il ne se préoccupe pas de l’autre : pour lui , l’opinion de l’autre est vital . Il a un besoin vital que l’autre le trouve gentil , serviable , aimable etc…. Et il l’est effectivement avec les autres . Son égocentrisme ne se manifeste que dans la sphère privée . Pour L’egocentrique , l’autre ne compte pas mais le regard qu’il a sur lui est tout simplement vital . Egocentrique et manipulateur : aucune différence .

  13. michael

    Bonjour
    Sylvie dit toi qu il y a aussi des femmes égocentrique !!! et je n a aucunement envie de me venger car a mon avis ces personnes sont loin d ‘être heureuse au fond d’elle. 10 ans de vie commune avec une femme comme ça et je vous promet que c’est dur aussi pour nous les hommes

  14. Bonsoir,
    Ma maman est égocentrique, elle à 91 ans, j’en ai 60. Je vis cela aussi loin que je m’en souviens. J’en souffre…

  15. Merci pour cet article, j’ai pu donner un nom à mon père qui nous a fait souffrir: un égocentrique de 1er degré, un tyran, et aujourd’hui, j’ai 48 ans et j’en souffre encore de ce que j’ai vécu avec lui et ce que je vis encore et j’ai qu’un seul souhait: qu’il disparaisse de ma vie et que je l’oublie pour toujours.

  16. sujet difficile. A conjuger aussi bien au masculin que au féminin. Façon d’etre unisexe …

    Plus de 20 années que je vis avec une personne dont le profil colle avec celui decrit en début. Moi… Je… et tous les autres élements à l’avenant. 20 années. En sus de l’égocentrisme, se trouves également l’arrogance et meme l’agressivité verbale. Une des definitions qu’elle m’inspire est : Sa valorisation personelle par la dévalorisation des autres. C’est lourd, lourd, lourd. Epuisant. Les conséquences ! Simples : Plus de communication à aucun niveau. Verbal, attentions, amoureuse, gentillesse meme. Je n’en ai, pour ma part, meme plus envie. Sexuellement, est ce du degout, de l’écoeurement mais je ne ressens plus rien. Meme plus envie. Ni d’elle ni d’une autre ni meme de rien. C’est mort.

    Et pourtant ! Oui et pourtant, elle ne manques pas de qualités. Une fidelité et une stabilité qu’aucun cataclysme ne saurait faire fremir. Une attention pour les enfants, bien qu’étouffante pour eux comme pour moi, sans failles.

    La synthese : Je n’existe plus. Puissante sensation en tout cas. Nous ne partageons plus rien. Mais qu’avons nous partagé si ce n’est le desir d’enfants et, au dela du desir, les enfants que nous aimons tous les deux. Chacun à notre maniere certes.

    Pour autant, je ne suis pas sans defaut non plus. Le petit saint, ce n’est pas moi ! Enfin pas que …

    La question de la séparation est presente à mon esprit depuis fort longtemps deja. Je ne transforme pas l’essai par ou pour les enfants. Bonne mauvaise ou mauvaise bonne raison je ne sais. Je ne regrettes rien mais j’ai un ressenti de gachis tropical, torride. Nous approchons du moment ou les enfants vont s’envoler. Peut etre m’envolerais je alors également.

    Son coté narcisso egocentrique est d’une pesanteur effroyable, castrateur peut etre meme, mais, une fois encore, cela ne lui otes pas ses qualités et, au dela de cet énorme, incommensurable défaut, elle a un tres bon fond. Et c’est pourquoi on lui pardonnes.

    Le compliqué est dans le quotidien. Elle me reproche de ne pas parler mais, que dire avec quelqu’un qui ne vous écoutes pas, qui vous coupe la parole sans arret, qui cherches en permanence à prendre le dessus ? Dont le seul mode de dialogue est d’assener ses vérité en terminant par « j’ai pas raison ! ». Ce qui n’est pas une question mais une affirmation. Alors plutot que de valider du vide, un oui ou, de temps à autre, un non sans contre argumentation fait bien l’affaire et elle n’en demande pas plus. Il n’est plus meme besoin d’écouter. Un petit borborygme de ci, de là et l’affaire est dans le sac…

    Quelle tristesse humaine ! A pleurer. Et au bout du compte, on se rend compte, qu’on est toujours tout seul au monde. Hé oui. Déprime.

    • defaucheux

      Tout ce que vous dites il fallait lui dire…c’est facile de démolir votre relation sans son son de cloche…
      Vous vous contredisez: elle a un bon fonds et elle dévalorise les autres etc…
      Votre femme a du être malheureuse de votre enfermement…
      pourquoi ne pas avoir consulter un conseiller conjugal?
      l’usure du quotidien …on est tous plus au moins égocentrique

    • Kaoaussi

      Et ben qu’est ce que je vous comprends j’aurai pas dit mieux c’est exactement comme cela que j’aurai raconté mon histoire celle de ma vie

  17. Anonyme

    Bonjour Sylvie,
    J’ai lu avec attention ton témoignage. Je sais pas si j’aurais le courage et la force de rester avec une personne égocentrique tellement c’est destructeur. J’ai été victime d’une personne comme cela et j’en souffre encore auj je fais un travaille sur moi pour m’en sortir le plus dur c’est de savoir que cette personne ne se rend même pas compte du mal qu’elle peut faire à autrui . J’étais aveuglé par ces belles paroles au début et comme j’étais moi même dans une souffrance et un mal être j’étais une proie facile pour lui. J’étais d’un réconfort une écoute j’ai tout donné car je suis entière pour au final ne plus avoir de nouvelles. Il ne se donne même pas la peine de savoir comment je vais du blabla toutes ces promesses…alors je te tire mon chapeau pour rester encore avec lui. Et je comprend au combien ton envie de vengeance. Finalement même si c’est encore un peu dur pour moi à faire mon deuil je remercie cette personne d’être sortie de ma vie…

  18. La définition de l’égocentrisme que vous apportez est vrai en tout point puisque je me reconnais dans celle-ci car je suis moi-même égocentrique. Néanmoins fidèle à ma nature je vous soumet une nuance et je parlerai en mon nom car je ne suis en rien un porte-parole. Vous le savez très certainement que notre nature est quasi-irréversible malgré une volonté de changer. Il est difficile de vivre dans l’incertitude d’être apprécier et le regard des gens est le reflet de la vision que l’on a de nous même. L’altruisme que je porte à autrui est généralement factice pour percevoir une once de reconnaissance ce qui n’est en soi pas néfaste pour l’équilibre du monde. Je vise à m’améliorer quotidiennement pour in fine apporter le maximum de bonheur à la société car il me semble qu’il s’agit de mon devoir. Par extension marginaliser les égocentriques en revient à être soi-même égocentrique. J’en viens à la triste conclusion que une grande majorité des hommes sont égocentriques de nature. Les réseaux-sociaux qui s’apparente à un étalage de bonheur pour montrer que nous allons mieux que ses pairs et éveiller une sorte de jalousie. Cela s’étend finalement à la société de consommation où notre but n’est pas d’être heureux mais de faire complexer les autres. À méditer, je serai ravi d’en parler avec vous.

  19. Bonjour ! Bravo pour cette étude des personnes égocentriques, l’analyse est exacte ! Les regards fuyants, la méchanceté et grossiereté envers les autres, le manque d’interêt etc…
    En couple, cela se traduit par des sursauts « d’essais » de s’interesser ! Ca ne dure pas longtemps ! Quand monsieur croit qu’il est enfin devenu LE pilier, il souffre soudainement d’une majoration de narcissisme assez incroyable ! C’est à ce moment là qu’il nous faut, nous femme, lui faire pêter la grenade au nez, lui montrer qu’il se trompe grandement et qu’on a pas besoin de lui !
    Généralement, je vois pointer le truc, je laisse faire et j’observe gonfler cet égo ! Quand une petite voix me dit qu’il est temps de fermer son claquet, hop j’interviens… Et pas mollement ! Cet égocentrique de service se retrouve au point de départ, c’est à dire au moment où il se demande comment gagner ce « défi », celui de se retrouver au dessus de moi ! Parce-que en effet, c’est ce qu’il recherche ! Ce type est un type seul !!! Il n’a aucune gratitude envers qui que ce soit et quand je le regarde d’un sourire ironique dés qu’il critique autrui, il essaie vite de trouve une issue à la grosse bourde qu’il vient de dire ! Bref, autant vous dire que c’est quotidiennement épuisant ! Malgré tout, j’insiste pour le moment dans cette relation, pourquoi me direz-vous ? Parce-que je n’ai qu’une seule envie… Lui fermer son claquet pour de bon, le faire redescendre à sa juste valeur, c’est à dire un homme ui se retrouvera seul et désespéré parce-qu’il aura joué avec tous, tout le long de sa vie !
    Une autre raison m’anime ! Le désir immense de venger celles qu’il a abimé avec son immense narcissisme !
    Ces quelques moments que j’aurai perdu avec lui, valent bien une bonne leçon n’est-ce pas ?

    • Kaoaussi

      Tout à fait raison….il nous a voulu paillasson… il nous a rendu dure

Laissez ici Votre Commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Pin It on Pinterest

Share This