Comment Ne Plus (Jamais) Avoir Peur du Regard des Autres ?

. Vidéo pour reconnaître et contrer les personnes culpabilisantes (marre-des-manipulateurs.com).

Débarrassez-vous de la peur du regard des autres une fois pour toute !


Avez-vous observé que certains d’entre nous semblent avoir peur du regard des autres, alors que d’autres vivent sereinement sans se soucier du jugement que l’on peut porter sur eux ?

D’où cela vient-il ?

Peur du Regard des Autres - Blemmophobie

Peur du Regard des Autres

.

Il y a au moins 6 explications au fait que certaines personnes ont plus peur du regard et du jugement des autres (blemmophobes) :

1- La première explication est que ces personnes veulent plaire à tout le monde.

Elles vivent en permanence avec la crainte de décevoir quelqu’un.

Mais quand on a peur de déplaire, peur d’être critiqué, rejeté ou abandonné, alors on agit tout le temps pour que personne ne nous juge défavorablement.

Le problème c’est qu’à vivre dans l’attente que d’autres approuvent tout ce que l’on fait, on n’exprime pas sa véritable personnalité. On est pas soi-même et on devient ce que les gens pensent de nous; ce qui est catastrophique !

.

2- La deuxième explication qui fait craindre la peur du regard des autres est liée au fait que certaines personnes ont tendance à croire qu’elles sont le seul centre d’intérêt des autres.

Elles pensent que les autres vont juger leurs moindres faits et gestes, critiquer leurs erreurs, défauts ou maladresses.

Elles sont tellement centrées sur elles-mêmes que quelquefois elles prennent une remarque anodine pour une attaque personnelle.

Evidemment, c’est égocentrique de penser comme cela.

La réalité veut que l’homme est plutôt « égotiste » ce qui signifie que nous sommes tous plus intéressés par nous-même que par n’importe qui d’autre…

.

3- La troisième raison est due au fait que les personnes blemmophobes ont tendance à focaliser leur esprit sur les jugements négatifs (déceptions, critiques, blâmes,…) au détriment des remarques positives (compliments, applaudissements, félicitations,…).

Elles cultivent le négatif avec des « ressentis négatifs » et des pensées négatives.

Malheureusement, comme vous le savez, le négatif attire le négatif…

.

4- La quatrième raison tient au fait que ces personnes ont tendance à croire que les autres jugent leur personne alors qu’en réalité, la grande majorité ne font que juger le comportement.

Il apparaît évident qu’en prenant sur soi toutes les remarques comme étant des attaques personnelles, on creuse une blessure narcissique et on finit par redouter le jugement des autres.

.

5- La cinquième raison est celle-ci : certains ont la phobie du regard des autres parce qu’ils manquent d’estime personnelle.

Quand on a pas suffisamment d’amour de soi, on se laisse plus facilement juger et définir par les personnes qui nous entourent. Le regard et le jugement que l’on porte sur soi-même finit par être celui des autres.

Les gens qui ont une haute estime d’eux-mêmes ne craignent pas les jugements des autres. Ils savent ce qu’il valent.

.

6- Enfin, sixièmement, certaines personnes deviennent blemmophobes simplement parce qu’elles tombent sous l’emprise de personnes toxiques et manipulatrices.

Les gens toxiques ont pour habitude de vouloir se donner de l’importance en portant leur regard critique, accusateur, dénigrant ou humiliant sur leurs proies.

Et c’est ainsi qu’à force de fréquenter des personnes toxiques, on finit par avoir peur de leur jugement et par perdre confiance en soi.

.

Comment ne plus avoir peur du regard des autres ?


Voici 9 conseils pour ne plus avoir à souffrir de la peur des autres :

.

1. Soyez vous-même (et personne d’autre !).

Car à force de vivre dans la peur du regard des autres, on finit par devenir les autres. On a tendance à s’oublier soi, à oublier de faire ce qui est bon pour nous et naturellement, on devient ce que les autres veulent que nous devenions.

La solution est d’être soi-même et faire ce que l’on désire vraiment faire, sans se soucier du « qu’en dira-t-on ».

.

2. Osez déplaire et décevoir les autres.

Il ne sert à rien de vouloir être « gentil » tout le temps. Mais il faut oser déplaire aux autres lorsque cela est nécessaire. Il faut oser s’affirmer et « dire non ».

En tant qu’être humain, vous avez le droit de faire des erreurs, d’avoir des défauts et de ne pas toujours être parfait ou « à la hauteur ».

De même, vous ne devriez pas craindre d’entrer en conflit avec d’autres personnes. Le conflit n’est pas forcément destructeur. Dans une certaine mesure, il est normal de rencontrer des conflits et de connaître des émotions fortes comme la colère, la frustration, la tristesse, la rancune,…

.

3. Préoccupez-vous davantage de ce qui se passe autour de vous.

Il est inutile de rester branché en permanence et de façon égocentrique sur soi-même.

Mieux vaut porter son attention sur les autres et sur ce qui se passe autour de nous. Que nous le voulions ou pas, c’est une réalité : nous ne sommes pas le premier centre d’intérêt pour les autres.

.

4. Ne soyez pas trop susceptible

Les personnes susceptibles ont une sensibilité à fleur de peau. Elles sont sur le qui-vive, interprètent mal les paroles, s’offusquent pour un rien, se sentent visées ou attaquées en permanence, se braquent et se mettent facilement en colère.

Lâchez prise et prenez du recul par rapport aux réactions des autres. Ce que les autres pensent ou la façon dont ils réagissent, c’est leur affaire et pas la vôtre !

Ce qui importe vraiment pour vous, c’est ce que vous pensez de vous-même et pas ce que les autres pensent de vous.

Apprenez à ignorer les critiques négatives et accordez plus d’importance aux éloges.

.

5. Portez uniquement des jugements positifs sur les autres.

Si vous avez peur du regard des autres, il est fort possible que vous ayez l’habitude de porter vous-même un regard critique sur les personnes de votre entourage.

Posez-vous la question suivante :

« suis-je du genre à critiquer et à me moquer des autres ? »

Parce que plus vous porterez de jugements négatifs sur les autres et plus vous aurez peur que d’autres vous jugent négativement.

Confucius nous a enseigné ceci :

« Ne faites pas à autrui ce que vous ne voudriez pas qu’on vous fasse à vous-même ».

.

6. Donnez-vous de l’importance.

Pour vaincre la blemmophobie, il faut cesser de penser que les autres sont plus importants que nous. Ne surtout pas faire un complexe d’infériorité.

Pour cela, il faut renoncer à se comparer aux autres. Il faut accorder à ses pensées, ses idées, ses opinions, ses choix, ses décisions, ses goûts,… (même sa personne !) autant d’importance qu’à celles des autres.

Vous avez de la valeur, alors ne vous sous-estimez jamais !

.

7. Faites des choses pour vous, pour vous faire plaisir.

Ne cherchez pas l’approbation des autres dans tout ce que vous faites.

Faites les choses pour vous et non pas pour être approuvé par les autres.

Vous devez comprendre ceci : quoi que vous fassiez – et même si vous faites quelque chose de bien – il y aura toujours une partie des gens qui vous critiquerons. Tout cela est normal, il faut juste l’accepter et aller de l’avant.

.

8. Libérez-vous de votre « enfant intérieur » et devenez enfin un « adulte libre ».

Si vous souffrez de la peur du regard des autres, c’est sans doute parce que vous êtes resté dans un « état d’enfant intérieur », c’est à dire que vous vivez psychologiquement et émotionnellement comme si vous étiez encore un enfant.

L’adulte libre est celui qui s’exprime sans crainte face au regard des autres. Pour vous libérer de votre « enfant intérieur », lisez ceci.

.

9. Développez votre confiance en vous.

Les personnes qui ont confiance en elles ne craignent pas le regard des autres. Elles croient en leurs capacités et donc ne se laissent pas impressionner par l’avis et le jugement des autres. Du fait de leur confiance en elles, ces personnes n’ont pas besoin du jugement des autres.

Lisez attentivement ceci et découvrez le programme audio qui va vous donner 100% confiance en vous.

.

Conclusion concernant la peur du regard des autres


Si vous êtes parmi ceux qui ont peur du regard des autres, je n’ai qu’un bon conseil à vous donner :

Réagissez tant qu’il est temps !

Avez-vous entendu parler de l’enquête réalisée par une infirmière, Bronnie Ware ?

Celle-ci a démontré que presque toutes les personnes en fin de vie (mourantes) expriment le regret de ne pas avoir vécu la vie qu’elles rêvaient parce qu’elles avaient peur du regard des autres.

Sans qu’on en soit forcément conscient, la peur des autres peut nous inhiber et nous priver de réaliser les choses qui sont bonnes à notre épanouissement.

Ou pire encore, la peur du jugement des autres peut faire de notre vie un échec.

Pensez-y avant qu’il soit trop tard !

En Finir avec la Peur du Regard des Autres


Laissez ici Votre Commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Pin It on Pinterest

Share This